Marie Dorin-Habert
À la rencontre des sportives

Marie Dorin-Habert « la compétition et l’entraînement ne me manquent pas du tout »

AB
26.04.2020

Cheffe de file de l’équipe de France de biathlon féminine pendant de nombreuses années, des titres, des médailles, mais surtout une humilité à toute épreuve. Marie Dorin-Habert, championne olympique, quintuple championne du monde, et septuple vainqueur en Coupe du Monde, possède un des plus beaux palmarès de son sport, le biathlon. Une vie de biathlon, de retour en grâce et bien plus encore. Focus sur sa reconversion.

17 mars 2018, Oslo, Norvège. Cette victoire est bien plus qu’une nouvelle superbe performance de la part des filles de l’équipe de France de biathlon. Marie Dorin-Habert et son palmarès hors-norme tirent leur révérence, sans amertume.

J’ai eu la chance de terminer ma carrière sur une très belle note, tout en étant pleinement consciente que j’étais sur la phase descendante. C’est une chance, parce que je n’ai aucun regret. J’ai même l’impression que ce n’était pas moi, que c’était une autre personne quifaisait des compétitions de biathlon. La compétition et l’entraînement ne me manquent pas du tout.

Depuis la fin de sa carrière, Marie Dorin-Habert s’est lancée dans un projet d’hôtel-restaurantconciliant ses deux chevaux de bataille, l’activité physique et l’écologie.

A travers Ze Camp, nous souhaitons rendre l’écologie plus abordable. Notre but n’est pas de faire culpabiliser les gens, mais de donner envie d’adopter d’autres pratiques pour diminuernotre impact sur l’environnement. On ne dit pas que c’est facile, parce qu’écologie c’est contraignant et ça coûte cher.

 

Un article réalisé par By Athlète. 

Pour poursuivre la lecture 

Bandeau fin article partenaire By Athlete

Article dans le cadre de la première collaboration du partenariat entre Les Sportives et By Athlète .

AB
26.04.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.