À la rencontre des sportives
23 novembre

Le Meeting X’eau Grand Cognac Les Sportives, une compétition de natation pas comme les autres

Daphne Lemercier
17.03.2020

Dans le cadre de son projet associatif, le club des Dauphins de Cognac a organisé trois événements inédits du 22 au 24 novembre 2019 : leur conférence, un meeting et une compétition de natation. Le leitmotiv de ce meeting original : l’égalité femmes-hommes.

Ce club charentais, très engagé sur le sport féminin, est un club de natation créé en 1963 et qui réunit chaque saison plus de 350 adhérents. Club phare du paysage sportif local, il assume un rôle éducatif, social et sociétal puisque trois quarts des membres sont des jeunes. En effet, au-delà de l’activité sportive, il souhaite véhiculer des valeurs essentielles du vivre ensemble. La démarche du club vise à véhiculer des valeurs de respect, de tolérance et d’ouverture au service de l’égalité femmes-hommes. Guillaume Merle directeur sportif du club des Dauphins de cognac exprime ses convictions : « A travers le sport féminin, c’est l’égalité femmes-hommes qui sera au coeur de nos actions. L’actualité sportive et extra sportive montrent chaque jour que le chemin vers l’égalité est long. »

Un week-end rythmé par plusieurs temps forts

En amont de la compétition, le club a organisé une intervention dans un lycée avec une section sportive multi-sports. La discussion avec les adolescent(e)s sur la thématique du sport féminin a été très enrichissante. Le vendredi soir, le club a organisé une soirée conférence « Pas pour les filles ? ». Sur la base d’expériences, de données scientifiques et statistiques, un état des lieux a été dressé en pointant diverses problématiques sur le sport féminin. Afin d’asseoir une démarche positive et dynamique, la soirée a permis de valoriser les réussites de sportives, de coachs, de dirigeantes, avec la présence entre autres, de Mélissa PLAZA, docteur en psychologie du sport et ex joueuse professionnelle de football.

La conférence a été satisfaisante en terme de participant(e)s, plus d’une centaine de personnes présentes. Les retours ont également été positifs. Le message de Mélissa Plaza est assez fort et très engagé. Il permet de sensibiliser le public à la persistance des stéréotypes sexués dans le sport. Le discours a un peu bousculé certaines mamans, mais enthousiasmé leurs filles. Cette rencontre était donc nécessaire puisque l’objectif du club était justement de créer des réactions.

En parallèle, le club a organisé une exposition de photos avec les nageuses du club. Dans une société où l’image est omniprésente et l’éphémère est perpétuel, Albane, photographe professionnelle a choisi de figer le temps. Elle a dévoilé son illustration du sport au féminin à travers des photos posées, des émotions captées et des situations volées des nageuses du club qui se sont prêtées au jeu du shooting.

 

Le Meeting X’eau Grand Cognac Les Sportives, une compétition de natation pas comme les autres

Copyright Photo : Albane photographe

 

Une compétition vectrice de valeurs

Parmi ces temps forts, l’association a proposé un meeting 100 % mixte en partenariat avec notre magazine. L’organisation de la compétition de natation avait l’objectif de valoriser la mixité dans le sport, de défendre et de promouvoir l’égalité femmes-hommes auprès des jeunes, et des moins jeunes. « La natation se pratique toujours en mixité. Il n’y avait donc rien d’extraordinaire dans le fait que le meeting soit mixte. Et au départ, nous voulions justement organiser une compétition 100 % féminine pour se démarquer. Mais tous les feux n’étaient pas au vert en ce sens. Les enjeux derrière cet événement sont trop importants pour prendre le risque d’échouer. » explique Guillaume Merle.

La volonté de l’association de valoriser le sport féminin s’est traduite notamment par la distribution d’abonnements à notre magazine pour récompenser les vainqueurs. Cela permet aussi aux garçons de prendre conscience des problématiques que les filles rencontrent dans leurs pratiques. Porter ainsi une action sur le sport féminin sur du plus long terme rend l’investissement du club plus concret.

« Inconsciemment, dans notre comportement et notre manière de faire, on s’adapte plus à un public féminin »

Une mixité et une parité naturelles

Certaines activités individuelles, telles que la natation ou encore l’athlétisme, permettent une certaine parité des sexes au niveau des effectifs des pratiquant(e)s à l’échelle nationale. Le manque de jeunes filles ne touche justement pas le club charentais. « Moi je m’occupe principalement des jeunes qui s’orientent vers le haut niveau. Sur les trois générations que j’ai entraîné, à chaque fois j’ai eu 90 % de filles. On se pose même la question de savoir si inconsciemment, dans notre comportement et notre manière de faire, on s’adapte plus à un public féminin. » avoue Guillaume.

Le fait de pratiquer en mixité depuis leur plus jeune âge permet aux filles de prendre toute leur place. L’activité valorise cette mixité naturelle et est valorisante. D’autant plus en natation où le rapport au corps est très présent et surtout très visible. Il faut non seulement assumer son propre corps, mais aussi celui des autres.

Malgré le succès du meeting mixte, le projet initial d’une compétition 100 % féminine reste néanmoins dans les têtes. Les organisateurs ne veulent pas pour autant être catalogués de sexistes anti-garçons mais seulement mettre en lumière la natation féminine.

 

Propos recueillis par Daphné Lemercier

Article extrait du numéro 14 Les Sportives 

Daphne Lemercier
17.03.2020