Dans l'actu

Jeux méditerranéens 2022 : Pluie de médailles françaises à Oran

Paul Lesaulnier
11.07.2022

Les Jeux méditerranéens se sont déroulés à Oran (Algérie) cette année du 25 au 5 juillet. La France s’y est affirmée en repartant 3ème du classement des médailles, derrière la Turquie et l’Italie, avec 81 médailles dont 21 en or. Un résultat rempli de promesses.

Lors de ces Jeux méditerranéens 2022 d’Oran, 3 390 athlètes issu·e·s de 26 comités nationaux olympiques étaient en compétition, dans 24 disciplines différentes. Sarah Ourahmoune, vice-championne olympique de boxe, a emmené la délégation française en tant que cheffe de mission aux côtés des porte-drapeaux Hélène Noesmoen et Luka Basic. Troisième au classement des médailles, la France a fait mieux qu’en 2018, où elle avait fini quatrième.

Des résultats dorés en mer

La voile française a fait de belles prestations. À l’occasion d’une journée très ensoleillée, les Françaises ont pris rendez-vous avec la mer et ont ramené deux médailles d’or. La porte-drapeau, Hélène Noesmen, repart d’Algérie avec l’or dans la nouvelle discipline d’iQFoil. Marie Barrué a également saisi la médaille dorée dans la catégorie des ICLA 6.

⏩ À lire aussi : Stella Akakpo, quand performances et engagements font la paire

La piste aux étoiles

L’athlétisme, sport olympique par excellence, a souri à nos Françaises. Aurore Fleury décroche la médaille d’or sur 1500m et Solenn Compper vient chercher la première marche du podium sur 100m haies. Leila Hadji repart avec la médaille de bronze autour du cou sur 5000m. Tout comme sa compatriote Alizée Minard, qui s’empare du bronze au javelot.

En plein dans le mille !

La France est dorée en tir-fosse olympique, discipline peu connue du grand public. Carole Cormenier s’est s’adjugée une très jolie première place. Le couple Noémie Barrault-Emmanuel Petit rentre en France avec une médaille d’or au cou en skeet. Le couple Océane Muller-Brian Baudoin s’est également illustré en remportant l’épreuve de carabine à 10m par équipes mixtes. Un peu plus tôt lors de cette même mi-journée, Camille Jedrezejewski a fini seconde en pistolet à 10m.

⏩ À lire aussi : Amandine Leynaud : « Je prends ma retraite, je suis vraiment en paix avec moi-même »

Des combats renversants

Côté judo, la France repart d’Oran avec trois belles médailles. Chloé Devictor décroche une médaille de bronze chez les -52 kg. La judoka de 19 ans obtient sa première médaille chez les seniors en battant la Marocaine Soumiya Iraoui, grâce à deux waza-ari.

Un peu plus tard, Mélanie Vieu a obtenu une magnifique médaille d’or dans la catégorie des -48 kg face à la serbe Milica Nikolic. C’est la deuxième médaille d’or pour la pensionnaire du PSG Judo. Déjà championne d’Europe des moins de 23 ans en 2020, Mélanie confirme sa très bonne forme. Avec ce titre, Mélanie aura sans doute l’énergie nécessaire pour prétendre à une place aux prochains Jeux, malgré une concurrence forte chez les femmes. 

Des coups de pieds bien placés

Le taekwondo français rentre tout vêtu de bronze. Les troisièmes places de Kanelya Carabin en -57 kg, d’Althéa Lautin en +67 kg et Magda Wiet Henin en -67 kg ne présagent que du bon. À noter que Kanelya Carabin réalise quelque chose de particulier, puisqu’elle ouvre le compteur des médailles dans cette même discipline. Les Françaises ont su montrer la voie à l’escrime français, et Eloïse Vanryssel est allée chercher le bonze à l’épée.   

⏩ À lire aussi : Myriam Alizon crée À fond ! pour « donner envie de lire et de bouger »         

Un carton, plein de médailles aux Jeux méditerranéens

La lutte était aussi à l’honneur lors de ces Jeux méditerranéens. Avec quatre médailles, les lutteuses françaises ont réalisé une belle compétition. Julie Sabatié a lancé l’équipe de France avec la finale de lutte féminine des 50 kg. Elle décroche la médaille d’argent face à la turque Evin Demirhan Yavuz. Amélie Douarre en 62kg a elle aussi glané une médaille d’argent en s’inclinant contre la Tunisienne Maroua Amri. Kendra Dacher et Tatiana Debien se devaient d’être revanchardes à la suite de leurs défaites en demi-finales. Elles ont toute deux défait leurs adversaires pour obtenir deux médailles de bronze. Sans oublier la victoire de Pauline Lecarpentier, qui s’impose dans la catégorie 68 kg. C’est un carton plein pour les lutteuses françaises, qui repartent toutes avec une médaille autour du cou.

Le basket 3×3 en vogue

Le basket 3×3, nouvelle discipline récemment ajoutée par les organisateurs des Jeux olympiques, avait aussi sa compétition. L’équipe de France de Gwenaël Pastel a échoué pour un petit point lors de la finale. Longtemps au coude à coude avec les Espagnoles, les Bleues ont craqué en prolongation. Une deuxième place qui fait forte impression pour notre jeune génération.

⏩ À lire aussi : La nutrition des sportives : du plaisir et de l’écoute

Les Françaises ont trouvé une bonne gymnastique

La gymnastique française a elle aussi su répondre présente. L’équipe féminine de gymnastique, composée de Morgane Osyssek, Lorette Charpy, Carolann Héduit, Célia Serber et Djenna Laroui, finit à la deuxième place. Morgane Osyssek, la jeune Française de 19 ans, repart d’Oran avec trois médailles, dont le bronze au sol et l’argent au saut, tandis que Carolann Héduit glane une médaille de bronze au concours général avec un score de 53.065. De belles récompenses pour de jeunes athlètes qui ne cessent de progresser.                           

Crédit photo : Jeux méditerranéens Oran 2022           

Paul Lesaulnier
11.07.2022

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.