Dans l'actu

Anne-Chantal Pigelet-Grevy, première présidente de la Fédération française de ski

Alais Diebold
12.07.2021

Ce samedi 10 juillet, Anne-Chantal Pigelet-Grevy a été élue à la tête de la Fédération française de ski. Première femme présidente de la FFS, son élection fait passer à trois le nombre de patronnes d’une fédération olympique en France.

Anne-Chantal Pigelet-Grevy, vice-présidente et secrétaire générale de la Fédération française de ski, succède à Michel Vion. Après onze années de mandat, ce dernier a quitté la FFS basée à Annecy pour rejoindre Zurich et la Fédération internationale de ski. Il y est devenu secrétaire général après l’élection de Johan Eliasch, le nouveau président.

Se projeter sur les championnats du monde

Élue au premier tour avec 63 % des suffrages, la nouvelle présidente de la Fédération française de ski (Comité de ski du Mont-Blanc) devient la première femme à obtenir ce poste. La Haute-Savoyarde assurera cette mission jusqu’à la fin du mandat de son prédécesseur en juin 2022, quelques mois après les Jeux olympiques de Pékin. Elle devra s’atteler à l’immense chantier que représente l’organisation des championnats du monde de ski alpin, qui se dérouleront à Méribel et Courchevel en 2023. Cette élection fait d’elle la troisième femme présidente d’une fédération olympique, avec Nathalie Péchalat (sports de glace) et Isabelle Jouin (hockey sur gazon). Trois femmes présidentes, sur 36 fédérations olympiques. 

Crédit Photo : FFS

Alais Diebold
12.07.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.