À la rencontre des sportives

Sur son VTT, Isaure Medde n’a pas froid aux yeux

Mejdaline Mhiri
27.11.2019

Isaure Medde n’a pas encore vingt ans et elle enchaîne déjà les podiums. Quelles que soient les courses, la talentueuse Istréenne se démarque. De quoi rêver à un avenir olympique…

Le 19 juillet 2019, à tout juste 19 ans, Isaure Medde a réalisé un sacré exploit. La cycliste, spécialiste du VTT, a battu la championne du monde en titre, Coline Clauzure, en devenant championne de France cross-country Eliminator (XCE)[1]. Une performance pas vraiment préméditée. « J’ai participé à cette compétition pour m’amuser parce que d’habitude je concours dans le cross-country Olympic (XCO)[2]où je n’ai pas eu, cette saison, les résultats escomptés …Avec ce titre, je me dis que ma saison n’est pas vraiment ratée » positive l’Istréenne.

Les podiums, Isaure Medde les fréquente avec de plus en plus d’assiduité. En 2018, la cycliste avait remporté les championnats de France XCO junior avant de s’imposer l’année suivante chez les séniors. Cette saison, Isaure a conquis l’or aux championnats de France XCE, avant de prendre la deuxième place des championnats du monde quelques semaines plus tard. Elle fait partie de ces sportives galvanisées par la passion familiale. « Je suis montée sur un vélo dès mes trois ans grâce à mes parents qui adoraient ça, raconte-t-elle. Ma mère pratiquait régulièrement ainsi que mon père, très investi au club d’Istres. J’ai bien essayé d’autres sports comme la natation, la boxe, l’athlétisme, la danse…Mais c’est avec le vélo que j’ai toujours accroché ! »

« Tout en maîtrise »

Sa discipline, Isaure Medde la vit intensément, pleinement. Avec son VTT, elle affronte des parcours escarpés, des terrains accidentés, hors des routes goudronnées. « Je n’ai aucune appréhension. Je n’ai pas peur de tomber. Au contraire, je me sens libre parce que je me sens en maîtrise. » Ses talents lui ont permis d’être rapidement repérée. C’est notamment au sein du pôle France de Besançon que la jeune fille a gagné en technique. Sa médaille d’or aux championnats de France cadette en 2016 et son statut de vice-championne de France en 2017 font parler d’elle. En 2019, elle candidate au programme « pépinière » FDJ Sport Factory et elle est sélectionnée par FDJ, parmi 5 autres athlètes de haut niveau, avec à la clef : une bourse financière et un accompagnement à la gestion de carrière sur deux ans. « J’espère un jour vivre du vélo mais pour l’instant, ce n’est pas le cas, partage la jeune athlète. Le fait que la FDJ me soutienne financièrement, m’aide énormément. Avant, je devais demander de l’aide à mes parents. » Grâce à ses sponsors, la coureuse cycliste gagne en indépendance, en ambition. « Cela me donne aussi les moyens de participer à certaines courses comme l’Alter Bike Tour en Grèce. »

Aujourd’hui en deuxième année d’une licence STAPS, la sportive est en pleine réflexion quant à son avenir. « Ce qui m’intéresse, c’est de mieux comprendre ce que je fais tous les jours sur les aspects techniques et physiques. Je pense finir ma licence, se projette-t-elle. Pour le master, on verra en fonction de l’évolution de ma carrière en vélo. Ce qui est certain, c’est que je ne veux pas exercer un métier lié au sport. » Car la licenciée du Scott Creuse Oxygène a une autre passion. « Je suis très attachée aux animaux et j’aimerais exercer dans ce domaine. Plus précisément, je souhaiterais devenir gendarme maître-chien.Éduquer les chiens m’impressionne vraiment et m’intéresse beaucoup. » Mais avant cela, Isaure s’est fixé l’objectif d’être dans le Top 15 en Coupe du Monde espoir. Sans perdre les Jeux Olympiques 2024 de vue…

 


[1]Le XCE est une course où s’affronte quatre coureurs sur un circuit d’un kilomètre. Les deux meilleurs de chaque manche se qualifient pour la suivante. Tandis que les deux derniers sont éliminés. Jusqu’à ce qu’il ne reste plus que quatre coureurs qui se retrouvent en finale.

[2]Le XCO est l’unique format de course de VTT inscrit aux Jeux Olympiques. La distance du circuit varie entre 4 et 6 kilomètres. Les compétiteurs tournent durant une durée variant entre une heure et une heure et demie, en fonction de la catégorie.

_____________________________

* Traduction FR : by = par

 

Dans le cadre de son programme d’actions Sport Pour Elles, FDJ soutient et encourage
les championnes, et agit pour donner envie à toutes les femmes de pratiquer une activité sportive
« j’aimerais changer les mentalités
et faire évoluer les mentalités. Et cela passe aussi par les encadrants.
#SportPourEllesFDJ
Mejdaline Mhiri
27.11.2019