Bertille Deneuville
À la rencontre des sportives

Bertille Deneuville engagée pour faciliter les voyages à vélo

La Redaction
04.02.2022

Bertille Deneuville est pratiquante passionnée de vélo, et plus particulièrement de gravel. Elle s’est lancée le défi entrepreneurial de monter BIKKLO, pour concevoir et développer des équipements malins et éco-responsables pour les voyages à vélo. Rencontre.

 

Les Sportives : Est-ce que le sport a toujours fait partie de votre vie ?

Bertille Deneuville : D’un point de vue personnel, le sport a toujours fait partie de ma vie. C’est un réel exutoire pour mon trop-plein d’énergie ! Je fais bien sûr du vélo (du Gravel pour les connaisseurs), des raids et du rugby. C’est en toute logique que j’ai voulu monter un projet entrepreneurial dans le sport, BIKKLO. Je souhaitais concevoir et développer des équipements malins et éco-responsables pour les voyages à vélo.

[themoneytizer id= »90073-1″]

 

Pour moi, les voyages à vélo conjuguent sport, liberté de la randonnée, nature, plaisir de la découverte et excitation. C’est aussi s’affranchir de tout un tas de contraintes, en étant indépendante d’horaires de bus ou de train à respecter. 

Bertille DeneuvilleOn peut faire des détours, raccourcir ou allonger notre trajet en fonction des rencontres que l’on fait sur le chemin ou des sites qui nous interpellent. On peut improviser, il y a une certaine forme de spontanéité et d’immédiateté.

Les voyages à vélo c’est aussi une philosophie qui rime avec bien-être. Le vélo a autant de pouvoir bénéfique pour le corps que pour l’esprit. Déjà, on avance à la force des mollets mais pour moi, il a un énorme pouvoir méditatif. Quand on fait du vélo, on ne pense plus à rien. Ça permet d’avoir le nez au vent, de respirer ! On ouvre tous nos sens face aux paysages que la nature nous offre ! Pour moi, c’est une réelle échappatoire. Le vélo permet aussi de ralentir le rythme et de faire des rencontres insoupçonnées : papis et mamies pour connaitre les histoires de villages, autres cyclotouristes avec qui partager un bout de chemin ou artisans (#teamgourmande) avec qui découvrir les spécialités du coin !

À lire aussi : Clara Copponi : « J’ai vraiment prouvé que j’avais rebondi par rapport à cet été »

Transmettre la passion du vélo et les valeurs qui s’y rattachent à la génération future, ça me tient beaucoup à cœur.

Pouvez-vous nous présenter votre projet ?

La mission de BIKKLO est d’imaginer des équipements pour voyager plus librement à vélo, avec un objectif simple : créer des équipements pour que les cyclotouristes puissent partir à l’aventure de manière spontanée, sans prévisions, ni contraintes et vivre des expériences où la découverte est au rendez-vous.

[themoneytizer id= »90073-1″]

 

Je pars du principe que si on aime le vélo c’est aussi parce que l’on aime la nature ! C’est d’ailleurs pour cela qu’on a réfléchit nos produits pour qu’ils impactent le moins possible l’environnement, à base de matériaux sourcés en France, 100 % recyclés et recyclables.

Transmettre la passion du vélo et les valeurs qui s’y rattachent à la génération future, ça me tient beaucoup à cœur. Nous avons pour projet de soutenir des associations qui aident des enfants en difficulté par le vélo et par le sport de manière plus globale.

À travers votre projet, quel message souhaitez-vous faire passer ?  

On milite pour que les gens ne se mettent plus de contraintes ou de barrières à partir en voyage à vélo. Nous n’avons pas besoin d’aller loin ou pour une longue durée pour partir à la découverte ! À vélo, l’aventure commence au pas de sa porte.

« Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles », disait Christian Bobin.

⏩ À lire aussi : Roxanne Blondel, un jeu de cartes dédié au yoga

La Redaction
04.02.2022

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.