Événement
16 novembre

« Sportives & cycles menstruels », le talk qui brise les tabous

La Redaction
18.11.2022

Jeudi 16 novembre se tenait un talk d’experts et de sportives sur le thème des « cycles menstruels dans le sport ». Un échange riche et collectif qui a rassemblé pour la première fois autour de ce sujet « tabou » un entraîneur, des sportives et des scientifiques engagés. 

Nouveau partenaire majeur de la Ligue féminine de handball depuis la rentrée 2022, Lidl France organisait à Paris un talk pour rassembler et sensibiliser sur un sujet encore bien trop tabou dans le milieu : les menstruations.

Au sein du handball français, plusieurs joueuses ont individuellement pris la parole sur le sujet des cycles menstruels, à l’instar de Melvine Deba venue témoigner aujourd’hui. Les structures s’y intéressent, la parole des sportives se libère mais l’on manque encore d’études pour mieux comprendre l’étendue des conséquences du cycle sur les performances des sportives et faire bouger les lignes.

Alors que les Bleues de l’Equipe de France ont validé hier leur ticket pour les demi-finales de l’EHF EURO (4-20 novembre), cette conférence était l’occasion pour Lidl, qui est à l’origine de ce projet, d’ouvrir le débat autour de la tolérance, l’acceptation et la douleur des sportives pendant le cycle menstruel.

«Il y a vingt ans, nous ne parlions pas du sujet des cycles menstruels avec le staff médical et très peu entre joueuses. »

Autour de la table : Juliana Antero, chercheure à l’INSEP, en charge du projet EMPOW’HER, la Dr Carole Maître, gynécologue-médecin du sport à l’INSEP, Nodjialem Myaro, présidente de la Ligue féminine de handball et championne du monde handball 2003,  Léa Rubinsztajn, responsable sponsoring sportif Lidl France, l’entraîneur Camille Comte (Bourg de Péage Drôme Handball) et trois joueuses professionnelles LFH, Melvine Deba (Chambray Touraine Handball), Maëlys Kouaya (Handball Plan-de-Cuques) et Manon Loquay (Les Neptunes de Nantes).

Nodjialem Myaro, présidente de la Ligue féminine de handball et championne du monde handball 2003 en témoigne : « Il y a vingt ans, nous ne parlions pas du sujet des cycles menstruels avec le staff médical et très peu entre joueuses. La parole se libère de façon intergénérationnelle et je suis heureuse de voir qu’un sponsor engagé comme Lidl accompagne la ligue et la fédération pour s’emparer du sujet. Nous ouvrons la porte d’un chantier qui s’annonce passionnant et qui fait suite à un vrai besoin des joueuses et du staff de nos clubs. Pour que demain, le cycle menstruel ne soit plus vu comme une problématique pour la sportive mais comme un état de fait intégré à son plan d’entraînement pour améliorer la performance sportive. »

 

A lire aussi : Cyclo-cross. Coupe de France – Anaïs Morichon remporte la 3e manche

Talk « Sportives & cycles menstruels » by Lidl et LFH. Crédit photos : Lidl

La Redaction
18.11.2022

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.