Pauline Ferrand-Prévot a remporté le titre aux championnats du monde de VTT marathon
Dans l'actu

VTT marathon – Championnats du monde : Pauline Ferrand-Prévot en or

Constance Vignaud
18.09.2022

Samedi 17 septembre, Pauline Ferrand-Prévot a remporté son troisième titre de championne du monde de la saison. Elle s’est imposée sur l’épreuve de VTT marathon à Haderslev, au Danemark.

Plus personne n’arrête Pauline Ferrand-Prévot sur les épreuves de championnats du monde ! Depuis sa victoire sur le short track des mondiaux des Gets le 26 août dernier, la cycliste a récolté deux maillots arc-en-ciel supplémentaire. Hier, elle a bouclé les 88 km des championnats du monde de VTT marathon en 3:36’58. Mais cette fois pas le temps de prendre un drapeau tricolore pour passer la ligne, la Française a dû sprinter pour l’emporter. Elle s’impose sur le fil devant la Britannique Annie Last et Jolanda Neff, championne olympique du cross country l’été dernier. La deuxième Bleue, Estelle Morel prend la 19e place à plus de sept minutes de sa compatriote.

 

Pauline Ferrand-Prévot, un palmarès bien garni en championnats du monde

Ce deuxième titre de championne du monde de VTT marathon après celui de 2019 vient étoffer le palmarès de Pauline Ferrand-Prévot. La native de Reims a ainsi remporté son neuvième maillot arc-en-ciel en neuf ans sur des épreuves individuelles. Elle a inscrit son nom sur les classements de cinq épreuves différentes. Et depuis le 28 août, elle a égalé le record de titres en cross country (4) détenu jusque-là par Gunn-Rita Dahle. La Norvégienne a cependant encore une marge pour son record en VTT marathon avec ses six victoires. Pour PFP, la seule ombre au tableau reste ses trois échecs aux Jeux olympiques avec pour meilleur résultat une dixième place à Tokyo.

Crédit photo : Pauline Ferrand-Prévot

⏩ À lire aussi : Cassandre Beaugrand, rebondir après la déception des championnats d’Europe de triathlon

Constance Vignaud
18.09.2022

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.