Dans l'actu

Masters de Doha : Madeleine Malonga et Romane Dicko impériales

Claire Smagghe
13.01.2021

Les françaises ont encore brillé aux Master de Doha aujourd’hui. Après les 4 médailles remportées ces deux derniers jours par l’Equipe de France féminine, Madeleine Malonga (-78kg) et Romane Dicko (+78kg) ont toutes deux remporté l’or ce mercredi. Ces victoires offrent à ces deux championnes leur première victoire sur cette compétition de renom qui réunit les 36 meilleur.e.s athlètes au monde dans chaque catégorie. 

MADELEINE MALONGA EN PATRONNE

Impériale tout au long de la journée, Madeleine Malonga a mis beaucoup d’intensité dès l’entame du combat. Opposée à la numéro 2 mondiale, la japonaise Shori Hamada, la tricolore a infligé un waza-ari dans les premières 30 secondes du combat. Celle qui avait été particulièrement expéditive sur ces premiers combats de la journée s’est fait peur au sol lors de cette finale. Proche de la clé de bras, la japonaise n’a néanmoins pas su maintenir la française au sol pour confirmer son attaque. Une belle défense qui offre la victoire à la française. « Je ne voulais pas lâcher, j’ai bien défendu. C’était hors de question que je perde », a déclaré la tricolore au micro de nos confrères de l’Equipe, à l’issue du combat. Désormais championne du monde et d’Europe en titre, et victorieuse du prestigieux Masters, Madeleine Malonga semble avoir définitivement assis son statut et sa position de numéro 1 mondiale. 

ROMANE DICKO CONFIRME SA SAISON 2020

La jeune judoka française Romane Dicko, déjà double championne d’Europe en +78 kg à 21 ans a encore frappé un grand coup à Doha. La tricolore avait fait un sans faute en 2020 en s’offrant la victoire au Grand Prix de Tel Aviv en janvier et au Grand Slam de Paris en février. La nouvelle prodige du judo française (n°18 mondiale) confirme ainsi sa belle progression en déposant l’Azerbaïdjanaise Iryna Kindzerska, n°4 mondiale après une journée parfaite couronnée de 4 ippons. C’est déjà Iryna Kindzerska que Romane Dicko avait dominé pour s’offrir un deuxième titre de championne d’Europe à Prague fin novembre dernier. Une nouvelle belle prestation qui va lui permettre de faire un bond en avant au classement mondial. Des signes très positifs pour ces deux françaises en vue des JO de Tokyo et des championnats du monde. 

Claire Smagghe
13.01.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.