Dans l'actu

La FFHandball poursuit et renforce ses dispositifs contre toute forme de violences, notamment sexuelles

Claire Smagghe
12.02.2020

Les actes de viols et de violences sexuelles, qu’ils soient perpétrés à l’encontre de victimes mineures ou majeures, constituent des traumatismes insupportables, dont les auteurs doivent être poursuivis et sévèrement condamnés.

Dans le contexte actuel de libération de la parole des victimes, la Fédération française de handball est mobilisée prioritairement auprès des victimes et de leurs familles, dont elle partage la souffrance et auprès desquelles elle s’investit.

Suite au reportage diffusé hier dans Stade 2, la FFHandball précise :

  • qu’elle n’a eu connaissance qu’en 2018 des faits survenus en 2016, à une période où le parent accompagnateur mis en cause n’était plus licencié depuis deux saisons sportives,
  • que ce parent accompagnateur n’a jamais été membre du conseil d’administration au sein de son club,
  • qu’en l’état des informations portées à la connaissance de la Fédération, tous les faits odieux qui se seraient produits ont été commis au domicile privé du parent et hors de toute activité en relation avec le club de handball, ce qui avait conduit la Fédération à ne pas se porter partie civile, qu’à ce jour, l’instruction judiciaire est toujours en cours.

La Fédération a par ailleurs été informée, la semaine dernière, d’une plainte pénale récemment déposée par une victime pour « abus sexuels sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité ». Les faits dénoncés, survenus il y a plus de 20 ans, sont très graves et auraient été commis par l’entraineur de la victime dans le cadre de l’activité du club. Depuis le premier contact initié par la victime, la Fédération est en lien permanent avec elle pour l’accompagner.
La Fédération prendra toutes ses responsabilités, pour agir sur les plan pénal et disciplinaire, dès lors que l’enquête préliminaire des services de gendarmerie le permettra.

Depuis octobre 2018, la FFHandball a engagé un travail global visant à renforcer son dispositif de prévention des déviances, notamment sexuelles, et de protection de l’intégrité des pratiquants. Ce travail porte sur trois axes :

  • les contenus des formations fédérales,
  • la prévention et l’accompagnement des acteurs du handball,
  • le contrôle et les éventuelles sanctions.

La première étape, réglementaire, prévoit le contrôle automatisé, dès la saison 2020-21, de tous les encadrants d’équipe ayant une fonction officielle sur les compétitions de handball. Pour pouvoir exercer des missions d’encadrement, ces personnels auront l’obligation d’avoir fourni une attestation d’honorabilité.

Parallèlement, la Fédération a également redéfini son organisation interne pour accueillir le plus efficacement possible tout témoignage ou dénonciation de comportements déviants, informer sur les dispositifs d’alerte et d’écoute existants et rappeler aux acteurs du handball les comportements à adopter face à de telles situations. Une cellule dédiée de 4 personnes, garantissant la confidentialité absolue de tous les témoignages, a ainsi été créée et est d’ores et déjà opérationnelle.
Une fiche (en annexe) est diffusée à l’ensemble des clubs, des ligues et des comités, pour présenter les réflexes à adopter.
Cette fiche s’accompagne des contacts de tous les référents identifiés au sein des services déconcentrés du ministère des sports (Directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations).

Enfin, un groupe de travail associant tous les secteurs de la Fédération travaille depuis 6 mois à élaborer une campagne d’information et de prévention qui sera diffusée rapidement.

La Fédération rappelle sa détermination sans faille à lutter contre tous les types de violences et de discrimination, et à œuvrer pour que le handball reste porteur des valeurs universelles du vivre-ensemble, illustrées par la richesse des pratiques qu’elle propose.

La FFHandball soutient la Ministre des sports dans la mise en place et la diffusion de nouveaux outils permettant de renforcer la prévention et l’information des pratiquants, et contribuera à la réussite de la Convention nationale organisée le 21 février prochain, eu égard aux enjeux pour le monde sportif associatif.

Copyright : FFHandball

Claire Smagghe
12.02.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.