Dans l'actu

Inauguration de la première Maison du sport au féminin à Toulouse

Johan Beausergent
19.01.2023

Le 1er décembre 2022, à Toulouse, quatrième ville de France et capitale de la région Occitanie, une nouvelle association ayant pour but d’aider le sport féminin a vu le jour. Il s’agit de la Maison du Sport Féminin, inaugurée au Centre de Ressources d’Expertise et de Performance Sportive (CREPS), sous les yeux de nombreux acteurs dont sa marraine, Frédérique Jossinet, ancienne grande championne de judo.

 

Un accomplissement inédit en France

 

La Maison du sport féminin (MSF), malgré son nom architectural, n’est pas pour le moment un bâtiment physique en lui-même. Il s’agit d’une association cherchant à améliorer l’accessibilité de ce domaine, à faciliter le lien entre sport et femmes, à accompagner sur des questions d’égalité, et plus simplement, à promouvoir le sport féminin. Son siège est actuellement incorporé au bâtiment du CREPS. L’accompagnement proposée par la MSF n’est pas uniquement destiné à des athlètes de haut niveau mais bien à l’ensemble des femmes. Il se veut d’ailleurs être complet en s’organisant sur plusieurs pôles d’actions : sport santé, représentativité et carrière, visibilité et notoriété, accessibilité et enfin pédagogie.

 

« Donner aux femmes, la même chance de s’engager que les hommes dans le sport »

L’une des premières missions de la MSF, est de lancer son guichet unique, dont le but est de référencer l’ensemble des clubs et associations ouvert·e·s aux femmes et simplifier l’accès à la pratique sportive des femmes. Comme a pu l’indiquer Maguelone Pontier, présidente de la Maison du sport féminin, lors de l’inauguration, il s’agit de donner « aux femmes, la même chance de s’engager que les hommes dans le sport ». La MSF de Toulouse est le premier organisme de la sorte à apparaitre sur le territoire français, mais l’espoir de voir émerger de nouvelles structures similaires dans les années à venir est grand.

A lire aussi : Blandine Pont, le chemin vers la lumière

De nombreux acteurs du sport ont répondu présent à cette inauguration. Photo : Emmanuelle CHOUSSY

Un lancement réussi

L’inauguration officielle s’est déroulée au 1 avenue Édouard Belin. De nombreuses personnalités institutionnelles se sont présentées et ont pu prononcer quelques mots sur ce beau projet, à l’instar de Laurence Arribagé, adjointe au maire de la ville ou Nadia Pellefigue, vice-présidente de la région Occitanie. Les différents discours inauguraux ont été entrecoupés d’une table ronde dans laquelle des journalistes, sociologues et personnalités sportives importantes ont pu échanger sur des sujets sociétaux liées au sport féminin. Parmi eux, Nodjialem Myaro, présidente de la ligue féminine de handball, Camille Naude, membre fondatrice de la maison du sport féminin et directrice d’AMOS Toulouse, Manon Genet, Margaux Lissarre ou Fabien Gilot. Les partenaires de la Maison du Sport Féminin sont également de poids. On y dénombre les deux clubs sportifs majeurs de la ville avec le Stade Toulousain et le Toulouse Football Club.

Si la démarche de la MSF a été bien soutenue par les organismes de la ville et de la région ; il est tout de même possible de faire un don directement sur le site de l’établissement pour soutenir la démarche. Frédérique Jossinet, marraine de l’association, a conclu cette journée en rappelant qu’elle a connu plus de difficultés que ses homologues masculins lors du développement de sa carrière sportive. Elle aurait « adoré » être portée par une telle association.

 

Frédérique Jossinet, marraine de la Maison du sport féminin. Photo : Emmanuelle CHOUSSY

A lire aussi : Laura Flippes, la force tranquille au coeur des Bleues

Johan Beausergent
19.01.2023

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.