Dans l'actu

En Algérie, la fédération équestre a élu sa présidente

La Redaction
22.04.2021

C’est une première dans l’histoire sportive de l’Algérie. Fahima Sebiane a été élue à la tête de la Fédération équestre algérienne (FEA) pour le mandat olympique 2021-2024. Une élection qui fait d’elle la première femme à prendre les commandes d’une fédération sportive dans le pays.

Fahima-Sebiane présidente Algérie

Lors de l’assemblée générale élective de la Fédération équestre algérienne (FEA) qui s’est tenue à l’hôtel de l’aéroport d’Alger, Fahima Sebiane a été élue présidente, apprend-on dans les lignes de nos confrères et consœurs de l’ObservAlgérie. Unique candidate au poste, Fahima Sebiane a été la seule à recevoir l’aval de la commission des candidatures. Elle a remporté le suffrage des votant·e·s avec 24 voix pour et 19 contre. Un résultat qui la propulse membre du bureau sortant, à la tête de la Fédération algérienne des sports équestres, faisant d’elle la première femme à présider une fédération sportive dans l’histoire de l’Algérie.

Fahima Sebiane, qui succède à M’Hamed Zoubir Metidji, président sortant, n’est pas une novice dans la discipline. L’ancienne athlète de haut niveau avait déjà intégré le bureau de la fédération en tant que vice-présidente depuis 2016 et fait également ses armes au niveau international en tant que vice-présidente de la Confédération africaine des sports équestres.

La Redaction
22.04.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.