ROUGUY DIALLO tribune ByAthlete
Tribunes

Rouguy Diallo, de l’ombre à la lumière

La Rédaction
07.09.2020
Une ascension fulgurante, une après-midi de lumière, puis le néant. Ce parcours de vie est celui de la triple sauteuse Rouguy Diallo, espoir de la discipline et de l’équipe de France. Alors quand la jeune athlète subit une énième désillusion, elle décide de changer du tout au tout. Portrait d’une femme discrète, qui a pris son destin entre ses mains. 
 
Passer de l’ombre à la lumière en à peine une journée peut transformer une vie. Ce jour de gloire remonte au 26 juillet 2014 pour Rouguy Diallo. Alors âgée de 19 ans, la jeune femme originaire de Nice surprend l’ensemble des observateurs en devenant championne du monde junior à Eugene (Oregon, Etats-Unis). Dans un des temples de l’athlétisme mondial, elle se retrouve propulsée sur le devant de la scène grâce à une performance absolument stratosphérique : 14.44 m à sa troisième tentative, assommant littéralement l’ensemble des athlètes présentes. Enfermée dans sa bulle, elle réalise un exploit majeur, elle qui n’était alors même pas considérée comme une outsider. 

Tribune. « Dès mon premier saut, je suis championne du monde. Je ne célébrais même pas mes sauts,j’étais vraiment matrixée. J’étais un robot et je faisais tout pour rester dans ma bulle. Teddy (ndlr : Teddy Tamgho, son coach) me répétait ‘’Fais attention, quelqu’un va te passer devant ! ‘’. Du coup je restais dans mon truc, même si je faisais des sauts de fou. »

 

Un article et propos recueillis par By Athlète. 

Photo : By Athlète. 

Pour poursuivre la lecture 

Article dans le cadre de la première collaboration du partenariat entre Les Sportives et By Athlète .

La Rédaction
07.09.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.