CNOSF crise sanitaire
Tribunes

L’incompréhension du mouvement sportif français face aux mesures sanitaires mises en place par l’Etat

La Rédaction
28.09.2020

Les mesures sanitaires mises en place par l’Etat suscitent l’incompréhension du mouvement sportif français. Alors que de nouvelles mesures générales ont été annoncées par le Gouvernement pour ralentir la circulation du virus de la COVID-19 dans un certain nombre de départements et de villes, le Comité National Olympique et Sportif Français, et Comité Paralympique et Sportif français, souhaitent à travers un communiqué, rappeler l’important travail mené depuis le début du déconfinement par les fédérations et les clubs sportifs partout en France et a appel au soutien de tous et toutes. 

 

Par un communiqué de presse, le CNOSF ainsi que le CPSF, souhaitent réaffirmer leurs engagements face à la situation sanitaire et valoriser la rigueur des clubs et des fédérations partout en france à tous les niveaux, à travers des des protocoles sanitaires. 

Ces protocoles qui ont fait l’objet de validation par le Ministère des Sports, en lien avec la Cellule interministérielle de crise gouvernementale, sont les suivants :

  • le port du masque dans tous les lieux et activités en dehors de la pratique sportive active en tant que telle, pour laquelle le port est déconseillé ;
  • le respect des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale et le lavage et la désinfection systématique des mains, des accessoires sportifs et des équipements et l’utilisation privilégiée d’équipements individuels quand cela est possible ;
  • l’application de règles strictes en matière de tests et d’isolement des joueurs et de leur encadrement pour ce qui est du déroulement des matches, tournois et compétitions ;
  • la nomination de « managers COVID » garants du respect et de la bonne mise en œuvre de ces protocoles sanitaires.

« Les mesures annoncées par le Gouvernement de restriction des accès aux activités sportives ne reposent pas sur des chiffres objectifs démontrant une quelconque sur-contamination au sein des clubs » affirme le communiqué. « Les clubs de sport et les fédérations ne doivent pas subir les conséquences d’une situation sanitaire dégradée principalement en raison de comportements déraisonnables dans la sphère privée et libre. »

« La pratique régulière d’une activité physique et sportive est reconnue comme absolument nécessaire au bien-être et à l’équilibre des individus. Elle renforce la capacité individuelle et collective à combattre le virus. Le CPSF rappelle d’ailleurs que le handicap ne constitue pas une vulnérabilité en soi. Le maintien de l’accès au sport en France est une exigence de santé publique, » souligne le communiqué. Le CNOSF invite chacun à s’inscrire et à inscrire leurs enfants en toute confiance dans les clubs.

 

 

La Rédaction
28.09.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.