femme sportive en 2020
Tribunes

Être une femme dans l’industrie du Sport en 2020

La Redaction
09.11.2020

par Joëlle Monlouis
Avocate internationale en droit du sport, consultante média dans le Sport Lauréate 2017 du Prix Femmes en Vue de voxfemina

TRIBUNE.

C’est savoir que des disparités salariales existent mais qu’il faut essayer de les combattre.
C’est savoir que son sport peut-être moins médiatisé mais qu’il faut essayer de le porter plus haut.

C’est savoir que des violences peuvent nous atteindre mais qu’il ne faut jamais se taire et ne pas avoir peur de dénoncer les faits et les auteurs.

C’est aussi et surtout protéger les plus jeunes.
Mais ce n’est pas seulement ça….
C’est être une spécialiste de son sport ou de sa spécialité. C’est prendre du plaisir à exercer son art.
C’est être aux contacts d’hommes formidables.

A l’heure où les pionnières ont ouvert la voie comme Béatrice Barbusse (1ère femme dirigeante d’un club professionnel masculin de Handball), Dominique Crochu (1ère femme nommée à un poste de direction àla FFF), Paoline Ekambi (1ère française à participer au championnat universitaire américain),

A l’heure où les femmes commencent à être plus visibles et à occuper des postes à responsabilité, comme Fatma Samoura (1ère femme Secrétaire Général de la FIFA) ou Nathalie Boy de la Tour (1èrefemme Présidente de la LFP),

A l’heure où le sport féminin commence à être reconnu pour sa qualité et les valeurs qu’il porte, à l’ins- tar de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2019 qui a été un réel succès populaire et économique,

Les femmes restent encore trop peu visibles, en qualité d’expertes, dans les médias et le Sport en particulier.

C’est le combat de voxfemina, qui propose à ses membres de développer leur capacité d’influence et de l’utiliser pour augmenter la visibilité collective des femmes d’expérience reconnues dans le monde. Et c’est aussi notre combat à toutes.

La route est encore longue mais les choses évoluent dans le bon sens.

A nous de montrer, toujours au plus grand nombre, ce que nous savons faire et ce que nous pouvons apporter.

La route peut être plus belle grâce à nous.

par Joëlle Monlouis
Avocate internationale en droit du sport, consultante média dans le Sport Lauréate 2017 du Prix Femmes en Vue de voxfemina

Extrait du magazine numéro 16 Les Sportives. 

La Redaction
09.11.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.