Alizée Agier
À la rencontre des sportives

Alizée Agier « J’ai envie qu’on me retienne en tant que championne, pas une championne diabétique »

La Rédaction
29.06.2020

Alizée Agier est une véritable étoile dans sa discipline. En attendant l’arrivée du karaté aux Jeux de Tokyo, la championne du monde 2011 a remporté tous les titres possibles, et ce à tout juste 25 ans. Pour By Athlete, elle se livre sur sa précocité, sa détermination et sa capacité à gérer le diabète au quotidien.

Le diabète, une maladie qui ne la définit pas.

« J’ai envie qu’on me retienne en tant que championne, pas une championne diabétique. ce combat me tient énormément à cœur, mais je suis une championne avant tout. Je ne veux pas être définie uniquement par ma maladie. Je suis très active sur le sujet, donc je comprends qu’on puisse m’y associer. Mais je suis Alizée, point. »

« Chaque jour est une remise en question avec le diabète, puisqu’on est notre propre médecin. On est à la recherche d’une éternel équilibre avec les doses d’insuline qu’on s’injecte avant de manger. Ça m’a aidé dans la vie. Tout doit être carré dans la manière dont on s’occupe de soi, comme dans le sport de haut niveau. Le diabète m’a aidé dans le karaté, et le karaté m’a aidé dans la diabète. »

 

Un article et propos recueillis par By Athlète. 

Photo : D.Boulanger

Pour poursuivre la lecture 

Article dans le cadre de la première collaboration du partenariat entre Les Sportives et By Athlète .

La Rédaction
29.06.2020