Événement
13 juin

Grandes Heures Nature, un festival d’animations entre terre et ciel

La Rédaction
04.06.2019

La Communauté d’Agglomération du Grand Besançon organise, du 13 au 16 juin, le premier festival dédié aux pratiques outdoor : Grandes Heures Nature. De nombreuses animations sportives sont proposées à cette occasion. Parmi les plus exceptionnelles : une highline de 800 mètres pour un spectacle d’équilibriste au-dessus du vide, du VTT slopestyle, du Gravel ou bien encore du kayak freestyle. The show will go on !

 
Samedi 15 juin entre 14h et 16h, la highlinesera à coup sûr l’animation la plus époustouflante du Festival Grandes Heures Nature.

Les highliners de l’équipe française Sangle Dessus-Dessous se risqueront à une traversée entre Bregille et la Citadelle. À la manière des funambules, les adeptes de Highline progressent sur une « slack » de quelques centimètres de large, suspendue à des hauteurs vertigineuses. Visible depuis le site de la Rodia, la sangle de 800 m sera tendue à plus de 100 mètres au-dessus du Doubs ! Assurément un show à ne pas manquer. A La Rodia, il sera également possible de s’initier avec des professionnels à la slackline et au stand-up paddle.

A noter que des initiations et démonstrations de slackline auront lieu tout au long du festival sur le site de Micropolis.

 
   

FISE X-périence, un spectacle à couper le souffle

 

© J.Langeard

Pour les amateurs de sensations fortes, le VTT Slopestyle sera présent au Festival Grandes Heures Nature à travers le FISE X-périence. Les entraînements sont programmés vendredi 14 juin. Les shows de qualifications auront lieu samedi 15 juin et la finale dimanche 16 juin à Micropolis.

Le Slopestyle est l’une des disciplines de VTT les plus extrêmes et les plus spectaculaires. Mélange de freestyle type VTT Trial et de BMX, il se dispute sur des modules en terre, tandis qu’une rampe de près de 10 mètres de haut permet aux riders de s’élancer. L’objectif est « simple » : boucler le parcours en enchaînant un maximum de figures les plus incroyables possibles. Parmi elles, le Triple Truck, une figure qui consiste à tourner trois fois le guidon, en faisant un 360 ou encore les Oppo Tricks, dont le but est de réaliser les figures dans le sens contraire de celui utilisé habituellement. Les participants sont notés par des professionnels de la discipline sur leur style, leur engagement, la difficulté des figures proposées mais aussi la fluidité de leur réalisation.

     
GRAVEL Fort Ride en nocturne

Le Gravel (gravier) exprime une capacité à évoluer sur tous types de chemins, sentiers et routes forestières.

Le circuit Grandes Heures Nature de 50 km, au départ du site Micropolis, sera mis en place pour parcourir le territoire bisontin dans la pure ambiance Gravel. Une activité pour les plus téméraires, se déroulant en partie en nocturne samedi 15 juin à partir de 19h30. Sensations garanties !  

 
     © Jérémie Reuiller
Démonstration de kayak freestyle

Marlène Devillez, triple championne d’Europe et ambassadrice Grandes Heures Nature, sera en démonstration de kayak freestyle vendredi 14 juin à 18h. Si d’ordinaire la vague de la Malate, spot bisontin internationalement reconnu pour la pratique de ce sport, lui sert de lieu d’entraînement, ce show aura lieu sur le bassin du Festival.

    

Le temps d’un bloc, compétitions d’escalade

Pour ceux qui n’aiment pas avoir les pieds sur terre, deux compétitions de blocs sont organisées sur des frontons spécifiques installés sur le site de Micropolis :

  • Un show réservés aux grimpeurs élites (hommes et femmes) parmi les 10 meilleurs français, qui proposeront aux spectateurs frissons et émotions dans des mouvements tous plus spectaculaires les uns que les autres. Un seul objectif : atteindre le « top » au sommet des blocs.
  • Une compétition Open accessible à tous et regroupant des grimpeurs de niveau régional.

Ces deux compétitions sont programmées samedi 15 à 20h (show) et dimanche 16 à 10h.

A noter la participation aux deux compétitions de Nao Monchois, ambassadeur Grandes Heures Nature, champion de France junior et membre de l’Equipe de France d’escalade.

La Rédaction
04.06.2019