Dossier

La sélection lecture de la rédaction #2

La Rédaction
10.04.2020

Cette semaine, la rédaction des Sportives vous propose une nouvelle sélection de livres qui l’a marqué. Avec le coup de coeur de la rédaction en vidéo ! Et cette fois, c’est Mejdaline Mhiri, journaliste, qui le présente.

Bonne lecture à vous ! 

Et à très vite pour de nouvelles pensées qui courent !

 

Un roman

La perfection du reversManuel Soriano

Actes Sud, 2018, 320 pages

Couv. La perfection du revers

Vous souvenez-vous de Patricia Lukastic ? Pourtant elle fut la plus grande promesse du tennis argentin des années 90. En 93, elle a atteint la douzième place du classement WTA et en 96, elle est en finale de l’Open d’Australie face à Monica Seles. Pourtant elle doit mettre un terme à sa carrière à seulement 21 ans suite à de nombreuses blessures aux vertèbres lombaires. Qui est donc cette jeune femme ? Que garde-t-on de son parcours ? L’écrivain Manuel Soriano se penche sur la jeunesse et la chute de cette prodige qui se distingue par « l’élégance naturelle de son revers à une main ». Cette dystopie sportive est épatante tellement l’auteur nous donne de nombreux détails sur cette joueuse et nous plonge dans le circuit et les matchs face à Steffi Graf et Lindsay Davenport, jusqu’à nous faire douter de l’existence même de l’héroïne. Le narrateur entremêle parfaitement la jeunesse de Patricia avec le dernier tournoi de sa carrière. Le parcours de cette ex-étoile ressemble à de nombreuses trajectoires de sportives-ifs de haut niveau : l’omniprésence du père-coach qui surprotège son joyau jusqu’à l’étouffer, le récit d’un enfant qui a grandi trop vite, la cadence infernale des tournois et une exigence extrême qui provoque la lassitude voire le dégout pour ce sport. Comme un écho à la célèbre première phrase de l’autobiographie d’André Agassi : « Je déteste le tennis ».

Ce livre est disponible sur les libraires en ligne (22,50euros) ou en ebook (16,99euros).

>> A retrouver dans le numéro 9 Les Sportives 

 

Une bande-dessinée ou un manga

Spinning Tillie Walden

Gallimard bande dessinée, 2017, 400 pages

Couverture Spinning – Tillie Walden

Pendant douze ans, la vie de Tillie sera rythmée par le patinage artistique et synchronisé. Un sport exigeant et conservateur qui rend la vie de l’adolescente de plus en plus pesante. « J’avais un curieux problème avec le patinage. Son aspect féminin me déplaisait et m’attirait tout à la fois». Avec cet album autobiographique écrit à la manière d’un journal intime, Tillie Walden nous dévoile un récit touchant et intimiste qui couvre toute l’adolescence de l’auteure avec la volonté de partager un sentiment plus que des souvenirs. Elle démontre que les événements traumatisants et les choix importants ont un impact fort sur le geste sportif. Dans le patinage, il faut montrer une certaine image de soi. Pas facile à une période de la vie marquée par le renouvellement permanent ! Dans ce monde, la différence expose au jugement et au rejet. Pourtant, Tillie se sait homosexuelle depuis ses cinq ans. Une information qu’elle dévoile à ses amies, mais pas au monde du patinage. Car être homosexuelle dans un milieu « de princesses », où chaque concurrente doit arborer le même maquillage outrancier, des collants peau bronzée, des coiffures artificielles, des robes minuscules, lui semblait insurmontable.

Ce livre est disponible sur les libraires en ligne (24 euros)

>> A retrouver dans le numéro 8 Les Sportives 

 

Une biographie 

Parfums de Rhum– Catherine Chaubaud et Julie Bourgeois

Glénat, 2018, 208 pages.

>> A retrouver dans le numéro 8 Les Sportives      Une biographie   Parfums de Rhum– Catherine Chaubaud et Julie Bourgeois

En novembre 2001, Catherine Chabaud vend son monocoque avec lequel elle avait bouclé son deuxième Tour du monde en solitaire. Ainsi elle met un terme à 15 ans de courses au large. Elle qui avait stoppé son métier de journaliste pour devenir skipper, veut naviguer autrement, explorer, reprendre la plume. Dans Parfums de Rhum, elle revient sur ses émotions du large, exhume les parfums d’embruns et transmet toute sa passion et son amour pour une course mythique et populaire, la Route du Rhum. En 1998, après des années d’attente, de rêve et de fantasme, elle peut enfin participer à cette course. Chez Catherine Chabaud, la persévérance est un maître-mot. Très vite, elle s’était rendue compte que si elle voulait naviguer, il fallait qu’elle compte sur elle-même, qu’elle monte ses projets car semble-t-il les femmes n’avaient pas leur place à bord, elle courrai en solitaire. Pendant huit jours, elle sera en tête devant Thomas Coville mais un démâtage l’empêchera de la remporter. Une blessure jamais refermée. D’ailleurs elle se réouvre à chaque édition, notamment au moment où Jean-Marie, son compagnon, s’apprête à s’élancer dans l’édition 2018. Aujourd’hui, cette amoureuse des grands espaces a décidé de se consacrer à la préservation de l’océan, dans l’espoir qu’il soit reconnu comme un bien de l’Humanité.  Elle lui dédie « ses jolis mots de mer. »

Ce livre est disponible sur les libraires en ligne (15,95 euros)

>> A retrouver dans le numéro 11 Les Sportives 

 

Le coup de coeur de la rédaction : 

Un essai 

Du sexisme dans le sport – Béatrice Barbusse

Anamosa, octobre 2016, 264 pages.

Couv Du sexisme dans le sport - Beatrice Barbusse

En 2007, Béatrice Barbusse devient la présidente du club de l’US Ivry Handball, avec lequel elle décrochera le titre de championne de France. Depuis 2014 et la nomination d’Helena Costa, puis de Corine Diacre, sur le banc de touche du club de Clermont Foot 63 et la retransmission de la Coupe du Monde de rugby féminin, cette dirigeante-sociologue et ancienne joueuse de haut niveau a été très sollicitée par les médias pour parler du sport féminin. L’intérêt sera-t-il éphémère ou est-ce un changement en profondeur ? La place de la femme dans le sport est-elle en train d’évoluer positivement ? A partir de son expérience, de propos recueillis et de savoirs scientifiques, elle aborde la question de la place de la femme dans le sport, comme sportive et dirigeante. Sans tabou, elle témoignage de la difficulté des femmes d’exister dans un monde sportif sexiste, de subir de nombreuses insultes, parfois de violences sexuelles, jusqu’à remettre en question leurs compétences et leur légitimité. Ce livre doit permettre une prise de conscience collective pour briser ce plafond de verre, imposer un équilibre dans les instances dirigeantes et favoriser la féminisation des clubs. Grâce à Béatrice Barbusse, personne ne pourra plus ignorer le traitement scandaleux que subissent les femmes.

Ce livre est disponible actuellement gratuitement en numérique dans les e-librairies de votre choix jusqu’au 20 avril. 

>> A retrouver dans le numéro 3 Les Sportives 

 

Le coup de coeur en vidéo présenté par Mejdaline Mhiri, journaliste Les Sportives

_______________________________________________

Retrouvez la première sélection lecture de la rédaction. 

Toutes les recommandations lecture sont à retrouver dans la rubrique « Question de culture », chronique de Julien Legalle, dans les numéros des magazines Les Sportives. 

Copyright photo de couverture : Julien Legalle et Mélina Gazengel

 

La Rédaction
10.04.2020