Comité Régional de Cyclisme de Bourgogne Franche-Comté
Dans l'actu

Un Comité Régional initie la gratuité des Droits d’Organisation pour toutes les épreuves cyclistes féminines

La Rédaction
14.06.2020

Afin d’aider les clubs à favoriser l’organisation d’épreuves féminines, le Comité Régional de Cyclisme de Bourgogne Franche-Comté a décidé d’accorder la gratuité des Droits d’Organisation pour toutes les épreuves « femmes » qui seront organisées sur l’année 2020. Une grande première sur le territoire français.

Le sujet de départ des tours de table, plus général, consistait à alléger les droits d’organisation des épreuves cyclistes féminines dans cette période de crise sanitaire liée au COVDID19. Là où pas mal de courses ont été reportés voire même annulés, ce qui engendre un gros travail de réorganisation permanente du calendrier, au fur et à mesure des informations reçues des clubs.

Gilles ZOPPI, Président du Comité Régional de Cyclisme de Bourgogne Franche-Comté, Membre du Conseil Fédéral de la FFC et Vice-président de la Commission Nationale Cyclisme pour Tous, qui en est à l’origine, en témoigne :« J’ai assez vite orienté le débat vers les épreuves féminines, qui sont déjà trop peu nombreuses en temps normal et qui souffrent encore davantage dans le contexte actuel. Sachant que la partie financière pouvait être un frein pour les clubs organisateurs, j’ai proposé que les droits d’organisation soient abandonnés jusqu’à la fin de l’année et que les frais d’assurance soient pris en charge par le Comité Régional, afin que les épreuves 100% féminines bénéficient d’une gratuité totale pour les frais d’organisation. »

Le Bureau Exécutif du Comité Régional a donc décidé, lors de sa réunion du 8 juin, d’accorder la gratuité des Droits d’Organisation pour toutes les épreuves « femmes » qui seront organisées sur l’année 2020.Cela s’entend pour les épreuves « exclusivement » féminines (1.34) et représente une économie de 179 € en comptant les frais d’assurance également.  Cette épreuve ne sera alors pas comptabilisée dans les épreuves ouvrant droit à abattement, si plusieurs épreuves sont organisées dans la journée.

 

 » J’estime que cela fait partie des axes prioritaires de notre projet de mandat, d’aider la pratique féminine. »

Et l’effet est immédiat. Le soir même le SCO Dijon inscrivait une nouvelle épreuve féminine à son calendrier.

Salué par la fédération, Gilles ZOPPI s’étonne quand même des réactions : « J’estime que cela fait partie des axes prioritaires de notre projet de mandat, d’aider la pratique féminine. Je pense que c’est une habitude à prendre. Les réactions sont positives de certaines personnes de personnes dont je m’attendais le moins, donc ça me conforte. Pourtant je sais pertinemment que si je n’avais pas fait la proposition je ne suis pas sûr que d’autres l’auraient fait. Ca fait partie de nos axes prioritaires après tout. »

 Impulsion locale, le comité est pour le moment le seul positionné. « Nous espérons que d’autres comités nous suivront. Pour la suite, nous allons étudier d’autres mesures pour favoriser la pratique pour 2021 et aussi, et surtout, s’attacher à recruter des dirigeantes afin qu’elles postulent aux fonctions électives. Et notre Déléguée des Coureurs est une fille, c’est assez rare ! », précise Gilles ZOPPI.

Terre de cyclisme, la Bourgogne Franche-Comté compte déjà des championnes qui brillent au-delà des terres comtoises telles que la Championne de France Elite, Jade Wiel, et la Championne de France Espoir, Evita Muzic. Gilles ZOPPI n’en est pas peu fier et a hâte de les voir à nouveau concourir sur les championnats : « La date de reprise des championnats normalement est fixéé au 1Eraoût. D’ailleurs la reprise commencera par une compétition féminine, à Arçon (25). Etnous aurons, par ailleurs, le plaisir d’accueillir une manche de la Coupe de France Femmes à Morteau, le 30 août. »

 

Propos recueillis par Aurélie Bresson 

La Rédaction
14.06.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.