Dans l'actu

Tour de France Femmes – Juliette Labous : « Il peut encore y avoir des écarts de fait. Rien n’est joué. »

Claire Smagghe
31.07.2022

Au départ de la dernière étape du Tour de France Femmes avec Zwift entre Lure et la Super Planche des Belles Filles, Juliette Labous pointe à la quatrième place au classement général. La Française espère bien aller grapiller quelques points pour monter le podium du général. Echange dans les paddocks avec la leader de la DSM/NED. 

Les Sportives : Comment est-ce que vous vous sentez à quelques minutes du départ pour la dernière étape ?

Juliette Labous : Je me sens bien. Un peu fatiguée après hier. Mais là ça va mieux en se réveillant un peu. Il me tarde de partir au combat. Je sens bien la planche de belles Filles, ça va encore très difficile. Mais tout peut arriver dans cette bosse. Il peut encore y avoir des écarts de fait. Rien n’est joué

 

Est-ce qu’on peut espérer une victoire française sur ce Tour de France Femmes ?

Ca va etre compliqué pour la victoire. Ce serait déjà exceptionnel qi j’arrivais à monter sur le podium du générel ce soir, c’est le plus gros objectif.

Annemiek Van Vleuten et Demi Vollering sont-elles vraiment imprenables ?

Physiquement, elles sont au dessus. Deni a fourni un gros effrot hier et était fatiguée, alors peut etre qu’elle a eu du mal à récupérer mais hier elles étaient au dessus.

Vous pouvez peut-être aller chercher Katarzyna Niewladoma ?

C’est elle qui est peut être la plus accessible. Je sais que sur des Giro elle a déjà craqué en dernière étape quand elle a un peu de pression. En tout cas hier, j’étais vraiment à fond du début à la fin, je ne pouvais pas faire autre chose.

Propos recueillis auprès de Juliette Labous par Constance Vignaud

Crédit photo : A.S.O./Thomas Maheux

⏩ À lire aussi : Aurore Macon : « Le Tour des Zélé·e·s a été pensé pour être accessible à tous »

Claire Smagghe
31.07.2022

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ?
Proposez une correction à notre rédaction.