Bilan webinaire #2 Les Sportives
Dans l'actu

Replay « Femmes et arbitres, c’est la poitrine qui dérange ? »

La Rédaction
08.07.2020

REPLAY Webinaire #2 Les Sportives Magazine : Femmes et arbitres, c’est la poitrine qui dérange ?

Si le nombre de femmes arbitres est en augmentation, elles sont tout de même peu à prendre le sifflet. Sur des épreuves masculines, plus les enjeux sont forts, moins elles sont sollicitées. Jusqu’à disparaître totalement des compétitions. 

Dans la continuité de son dernier magazine, Les Sportives vous propose d’approfondir votre lecture et les échanges au sujet de l’arbitrage féminin. 

Son deuxième webinaire #2 s’est tenu mardi 7 juillet à 18h30 sur les constats à dresser sur l’arbitrage au féminin et ses perspectives. 

Près de 50 participants ont pu assister à cette conférence autour des intervenant.e.s : Jean-Raphaël Gaitey, responsable des partenariats sportifs du groupe La Poste, Charlotte Girard-Fabre, ex-arbitre internationale de hockey-sur-glace, arbitre de handball et conférencière,  et Patrick Vajda, ex-arbitre international d’escrime et président de l’AFCAM (Association Française du Corps Arbitral Multisports).

 

Quels sont les chiffres actuels dans l’arbitrage ? L’arbitrage est-il genré ? Le programme UNSS représente  – t il un levier important vers l’arbitrage ? Est-ce qu’il n’y a pas également du côté des femmes, des stéréotypes genrés qu’elles ont intériorisés ? …etc. 

Autant de questions et de réflexions abordées sur la place des femmes dans l’arbitrage. Réponses en vidéo.

 

Voir le replay du webinaire :

 

 

 

Bientôt de nouveaux webinaires Les Sportivesen perspectives sur des thématiques précises : sport et maternité, inquiétude des clubs, pratique féminin en EPS, médiatisation, etc.

 

N’hésitez pas à nous faire par de vos suggestions, vos remarques ou vos questions à contact@lessportives.fr

 

A très bientôt pour des pensées qui courent !

La Rédaction
08.07.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.