Sharapova annonce son départ en retraite
Dans l'actu

Maria Sharapova annonce sa retraite  « Je dis au revoir au tennis »

La Rédaction
27.02.2020

Maria Sharapova a annoncé sa retraite sportive dans les colonnes de Vanity Fair. La Russe, lauréate de chaque tournoi du Grand Chelem dont Roland Garros à deux reprises et ancienne numéro 1 mondiale, se retire des courts à 32 ans alors que de nombreuses blessures ont gâché ses dernières années sur le circuit.

« Tennis, je te dis au revoir. » Dans une lettre ouverte publiée dans les magazines Vanity Fair et Vogue, Maria Sharapova a annoncé sa retraite sportive mardi dernier. A 32 ans, la Russe, cinq fois titrée en Grand Chelem et ex-numéro 1 mondiale, n’avait plus été vue sur un court depuis sa défaite au 1er tour de l’Open d’Australie face à Donna Vekic en janvier dernier. Gênée par des blessures récurrentes, notamment à l’épaule droite, elle n’était plus que 373e joueuse mondiale, loin de sa grandeur passée. Contrôlée positive au meldonium lors de l’Open d’Australie 2016, elle était revenue de suspension en 2017 sans parvenir à retrouver les sommets.

Dans une longue interview avec le New York Times, l’ancienne numéro 1 mondiale a évoqué son idée d’avoir des enfants : « J’ai une bonne amitié avec ma mère, qui était très jeune à ma naissance. Je veux aussi avoir ce genre de relation avec mon fils. Je ne saurais pas faire les deux… consacrer des heures et des heures à mon corps, à ma force et au court. Ce ne sont pas des circonstances dans lesquelles je voulais avoir un enfant.

Yutaka Nakamura, l’entraîneur japonais qui a travaillé avec l’ancienne numéro un mondiale Maria Sharapova pendant sept ans estime « qu’elle a tout donné » confiait-il à la journaliste de la Tennis World Fondation. « La compétition devenant plus difficile, elle a peut-être pensé que c’était le bon moment de se retirer. Elle s’intéresse également aux affaires, et je pense qu’après avoir pris sa retraite du tennis, elle réfléchira à ce qu’elle a appris de ce sport et deviendra quelqu’un qui aura une influence sur son entourage. Une fois de plus, j’ai remarqué sa grandeur, son sentiment qu’elle doit continuer sans céder. Peut-être qu’il n’y aura pas d’athlète plus grande qu’elle. Mais je veux continuer à apprendre à la jeune génération les choses que j’ai apprises avec elle ». 

La Rédaction
27.02.2020