Metz Handball Journée 1 Ligue Butagaz Energie 2020
Dans l'actu

Ligue Butagaz Energie : retour sur la première journée des 14 clubs

La Rédaction
10.09.2020

La Ligue Butagaz Énergie a repris ses droits, mercredi avec sept rencontres au programme de la nouvelle formule de Ligue Butagaz Énergie avec 14 clubs (contrairement à 12 sur la saison précédente). Pour ce premier épisode, les favoris ont assumé leur statut. Mais la reprise est lourde. Retour sur les rencontres d’hier. 

Les favoris ont donné le ton avec de larges victoires décrochées par Metz contre Nice (37-22), par Brest à Mérignac (18-32) et par Besançon à Toulon (19-31). De son côté, Nantes a dû s’employer pour venir à bout d’une accrocheuse formation de Plan de Cuques (27-30), qui a vendu chèrement sa peau pour son retour au sein de l’élite. Les joueuses d’Angélique Spincer ont payé un mauvais retour des vestiaires, qui a permis aux partenaires de Nathalie Hagman (5 buts) de creuser l’écart. Devant les caméras de Sport en France, Fleury a fait preuve de maitrise pour l’emporter contre St-Amand-Les-Eaux, dans le sillage d’une Alexandra Lacrabère au rendez-vous avec 9 réalisations au compteur (22-29). Chambray et Dijon ne sont pas pas parvenus à se départager en Touraine (27-27) au terme d’une rencontre très accrochée. C’est la recrue espagnole de la JDA, Carmen Campos (8 buts au total), qui a permis aux Dijonnaises de prendre deux points dans ce duel, avec un but inscrit dans la dernière minute. A Bourg de Péage, ce sont les joueuses de Camille Comte qui ont arraché la victoire sur le fil (22-21) face à une formation du Paris 92 qui a du composer avec un effectif réduit. Un succès important à domicile pour la formation varoise, qui débute sa saison sur une bonne note. Grâce à une différence de buts favorable, c’est le Metz Handball qui prend la tête de la Ligue Butagaz Énergie. 

 

La Rédaction
10.09.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.