Dans l'actu

Les Bleues atomisent le Kazakhstan malgré les tensions internes

Claire Smagghe
02.12.2020

Hier soir, contre le Kazakhstan, les Bleues de Corinne Diacre n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires en leur infligeant un 12-0. Une victoire qui vient couronner la belle prestation des Bleues lors de cette phase de qualification à l’Euro 2022, bien que houleuse par ailleurs. 

Ce match contre le Kazakhstan marquait la fin des éliminatoires à l’UEFA Euro 2022 pour lesquels la qualification avait déjà été assurée lors du match contre l’Autriche vendredi dernier (3-0). Le score sans appel était presque attendu, au vu de la faiblesse de l’adversaire qui n’a pas pris le moindre point dans cette phase qualificative. Sous les yeux de la frondeuse Amandine Henry, les Bleues ont rapidement pris le large grâce aux 6 premiers buts inscrits en 17′.

La rotation d’équipe annoncée par Corinne Diacre quelques jours avant a bien eu lieu, au détriment des Lyonnaises dont fait partie Amandine Henry, la capitaine. À l’exception d’Amel Majri, l’ensemble des joueuses du camp lyonnais est resté sur la touche. Une logique appliquée que partiellement par la sélectionneuse qui a conservé dans son 11 de départ les Parisiennes Grace Geyoro et Marie-Antoinette Katoto, titulaires il y a quatre jours à Guingamp. Le bilan sportif ne fait donc pas oublier les tensions qui existent au sein du groupe. Un autre chantier s’ouvre aujourd’hui pour la sélectionneuse : retrouver de la sérénité dans le groupe et dessiner les contours de la future équipe de France avant le prochain stage qui aura lieu en février 2021. 

Claire Smagghe
02.12.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.