équipe de Nationale 1 féminine de Saint Michel Sports Handball
Dans l'actu

Le Saint Michel Sports Handball renonce à l’accession en division 2

La Rédaction
17.06.2020

Cela devait être une montée historique pour l’équipe de Nationale 1 féminine de Saint Michel Sports Handball. Alors que l’équipe se qualifie pour la Division 2, les moyens financiers manquent à l’appel pour concrétiser cette montée. Le club choisit de renoncer. 

Depuis 3 ans, la Nationale 1 féminine de Saint Michel Sports Handball (anciennement VOHB) se maintient en ayant fini 2èmela saison 2018-2019. Grâce à leurs performances cette saison avec 14 victoires dont les 8 dernières sont consécutives, 1 nul et 1 défaite, les filles de la Nationale 1 accèdaient à la Division 2 la saison prochaine. Une montée historique conditionnée aux contraintes financières règlementaires, que le club n’a pas pu dépasser. 

« Au regard de la situation à mi-juin, le conseil d’administration s’est réuni pour faire le bilan. L’incertitude économique pesant sur nos principaux et potentiels partenaires n’a pas permis de réunir les 350 000€ nécessaires. Par conséquent, le conseil d’administration prend la décision de renoncer à l’accession », annonce le communiqué officiel du club. 

Le club a néanmoins doublé son budget actuel pour répondre au cahier des charges. Celui-ci imposant une structuration organisationnelle, des solutions ont été trouvées pour répondre aux aspects de gestion, communication et encadrement du collectif. Anne-Sophie Miel vice-capitaine de l’équipe explique : « On avait rempli tous les clous, sauf l’argent. Donc l’année prochaine on évoluera pas en D2. C’est vraiment difficile à encaisser. On y croyait jusqu’au bout, on ne voulait rien lâcher. »

 

Une immense déception 

Les réactions sur les réseaux sociaux ont été vives et la déception des joueuses est grande d’autant plus qu’elles étaient actrices de cette recherche de moyens. En témoigne Anne-Sophie : « La déception est grande oui mais comme je le disais aux filles samedi, après la déception viendra la rage de se battre à nouveau. Notre force collective vaincra un jour ou l’autre, j’en suis certaine. »

 

Penser l’après  

La décision de renoncer à l’accès à la Division 2 la saison prochaine amène néanmoins le club a mieux anticiper pour l’avenir. « Cette décision, douloureuse, reste la base d’un travail de refonte du club, pour l’élaboration d’un projet pour les saisons à venir », précise le communiqué. 

Anne-Sophie Miel n’en reste pas moins déterminée pour l’avenir : « On doit faire le deuil de cette aventure et penser à l’année prochaine. Il est vrai que le fossé est trop important entre le budget non imposé en N1 et le budget imposé en D2. C’est compliqué. Il faut être conscient aussi que le contexte du COVID19 n’a pas aidé non plus. Il y a quand même une grande incertitude générale au niveau des budgets et au niveau du sport féminin. Tout de manière l’objectif est clair : ça nous empêchera pas de viser le haut de tableau l’année prochaine. On a quand même fait grandir le club et on a beaucoup appris. » 

 

Propos recueillis par Aurélie Bresson

La Rédaction
17.06.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.