Printemps Egalité Region Bourgogne Franche Comte
Dans l'actu

La Région Bourgogne-Franche-Comté s’engage contre les violences sexistes et sexuelles

Le Printemps de l'Egalité, un temps fort annuel, mobilisateur et démonstratif 

La Rédaction
13.03.2020

L’égalité doit devenir réelle entre les femmes et les hommes :  telle est l’ambition et l’objectif du Printemps de l’égalité initié par la Région Bourgogne-Franche-Comté, afin de mettre en action le principe d’égalité dans tous les domaines d’intervention de la collectivité. En 2020, pour la deuxième édition, la lutte contre les violences sexistes et sexuelles a été choisie comme fil rouge. 

Un temps fort annuel, mobilisateur et démonstratif 

Cette 2e édition du Printemps de l’égalité, a été lancée le 6 mars 2020, à l’occasion de la « Journée internationale des femmes », au Conseil régional à Dijon. Durant tout le printemps et jusqu’à fin juin, divers événements viendront ponctuer le « Printemps de l’égalité » placée sous le thème de la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles. 
Laetitia Martinez, vice-présidente en charge du sport, de l’égalité et de la citoyenneté à la Région Bourgogne-Franche-Comté explique : « Nous allons poursuivre l’action engagée depuis 4 ans dans le cadre de notre politique sportive et travailler dans les semaines à venir sur les questions liées aux violences sexistes et sexuelles. La Région Bourgogne-Franche-Comté s’est engagée à promouvoir l’égalité dans tous les domaines où elle intervient : développement économique, formation, sport, et la culture.
 
La Région Bourgogne-Franche-Comté a en effet souhaité que cet événement participe activement à la prévention et à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles, plus que jamais au cœur de l’actualité après la déferlante #MeToo et les témoignages récents des victimes, telles que l’actrice Adèle Haenel, la photographe Valentine Monnier et la patineuse Sarah Abitbol.
 
Laetitia Martinez, vice-présidente en charge du sport, de l’égalité et de la citoyenneté à la Région Bourgogne-Franche-Comté

Laetitia Martinez, vice-présidente en charge du sport, de l’égalité et de la citoyenneté à la Région Bourgogne-Franche-Comté

« Petit à petit, cette question de l’égalité entre les femmes et les hommes s’intègre à l’ensemble de nos dispositifs publics. Pour aller encore plus loin, nous avons besoin d’une dimension collective et d’une démarche partenariale. En tant qu’élus de la Région, nous participons au regard de nos compétences mais aussi de notre engagement à ce combat en faveur des droits des femmes. » 
 
« Comme la liberté et la fraternité, l’égalité est un des fondements de notre République. C’est un principe dont nous devons être soucieux en toute circonstance. Et le premier domaine où chacun et chacune se doit de faire vivre l’égalité, c’est entre les femmes et les hommes. Mais affirmer des principes ne suffit pas : il faut aussi les mettre en action. » C’est la raison pour laquelle la Région Bourgogne-Franche-Comté a initié son Printemps de l’égalité en 2019.

 

Une région exemplaire et engagée pour les droits des femmes 

La Région Bourgogne-Franche-Comté adopte chaque année, à l’occasion de la présentation de sonrapport annuel sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, un plan d’actions visant à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes au sein de son personnel et dans toutes les politiques publiques qu’elle conduit.Le conseil régional a ainsi prévu de lancer à partir de juin 2020 un programme de formation de ses 4 000 agent.e.s, dont les trois quarts exercent leur activité dans les lycées publics de Bourgogne- Franche-Comté, afin de prévenir toutes les formes de violences sexistes et sexuelles au sein de ses équipes de travail.

 

Programme de l’édition 2020 du Printemps de l’égalité

 

Vendredi 3 avril à Dijon (Conseil régional) : présentation de la convention régionale pour l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif (2020-2024) signée par la Région, l’État et les deux Académies.

Mercredi 13 mai à Besançon : soirée ciné-débat autour du film de Teona Mitevska Dieu existe, son nom est Petrunya, consacré au combat d’une femme contre l’ordre patriarcal. Ce film macédonien a obtenu le prix LUX décerné par le Parlement européen en 2019.

Samedi 16 mai à Dijon (CREPS) : matinée d’échanges à destination de toutes les ligues et comités sportifs de Bourgogne-Franche-Comté autour des enjeux d’égalité et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, avant la désignation de référents ou référentes dans chaque filière sportive.Vendredi 12 juin à Longvic (Espace Jean-Bouhey) : journée de rencontres et d’échanges avec des associations œuvrant en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes et contre les violences sexistes et sexuelles ainsi qu’avec des « femmes inspirantes » de Bourgogne-Franche-Comté.Samedi 13 et dimanche 14 juin à Dijon (parc de la Combe à la Serpent) : pendant le VYV festival, sensibilisation par des associations engagées aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes et valorisation d’initiatives luttant contre le sexisme et le harcèlement.Jeudi 18 juin à Dijon : Nuit des relais, course solidaire et festive contre les violences faites aux femmes, organisée pour la première fois en Bourgogne-Franche-Comté.Vendredi 19 juin à Dijon (Conseil régional) : conférence régionale des associations avec un atelier de sensibilisation à la prévention des violences sexistes et sexuelles.

 
 
Propos recueillis par Aurélie Bresson
La Rédaction
13.03.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.