Dans l'actu

Jeux olympiques : Le résumé de la nuit du 5 août

Xavier Regnier
05.08.2021

La treizième nuit des Jeux olympiques n’a pas épargné les Françaises. Alaïs Kalonji en plongeon, Manon Hostens en kayak et Alexandra Feracci en karaté ont été éliminées. Mais le relais en athlétisme rend le sourire à l’équipe de France.

Athlétisme : les Françaises en finale du relais 4x100m

C’est un classique des Jeux olympiques, et les Françaises seront au rendez-vous. Quatrièmes de leur série du relais 4x100m derrière l’inévitable trio Grande-Bretagne, Etats-Unis et Jamaïque, les Bleues ont réalisé le sixième temps des séries. Le relais tricolore signe même son meilleur chrono (42”68) depuis les championnats d’Europe de Zurich en 2014. Comme la deuxième série s’est courue moins vite, Carole Zahi, Orlann Ombissa-Dzangue, Gemina Joseph et Cynthia Ledu sont qualifiées pour la finale, vendredi à 15h30. « On est en finale, c’est que du bonus, on va aller s’éclater, aller chercher ce qu’il y a à chercher. On n’a rien à perdre», souriait Orlann Ombissa-Dzangue à l’arrivée.

Canoë-kayak sprint : Manon Hostens en kayak monoplace (K1) s’arrête en demi-finale des Jeux olympiques

Déception pour Manon Hostens. Sur K1 500m, la Périgourdine ne s’est pas qualifiée pour la finale. Sixième de sa demi-finale en 1’57”394, elle n’a rien pu faire pour rivaliser avec ses adversaires. Probablement épuisée par ses trois courses précédentes, elle termine ensuite septième de sa finale C (en 1’58”133). Second moment difficile à passer après sa septième place en finale du K2 500 (avec Sarah Guyot). Mais après deux ans sans avoir pratiqué le kayak monoplace en compétition internationale,  une demi-finale aux JO est déjà exceptionnelle. 

En finale, Lisa Carrington s’empare de l’or. La Néo-Zélandaise s’impose ainsi comme la maîtresse du kayak en ligne. Elle a décroché cette nuit la cinquième médaille d’or olympique de sa carrière et sa troisième médaille à Tokyo après ses sacres en K1 200m et en K2 500m. La Hongroise Tamara Csipes et la Danoise Emma Jorgensen complètent le podium.

Karaté : Alexandra Feracci éliminée en kata

Fin des Jeux olympiques pour Alexandra Feracci. Pour les débuts du karaté aux Jeux olympiques, nul doute que la karatéka corse aurait aimé passer à l’étape suivante. Mais avec une moyenne de 24,40 points sur ses deux kata, cela ne suffit pas. Le kata est un enchaînement codifié de mouvement à réaliser sans adversaire. Les compétitrices sont notées sur la pureté et la réalisation du geste. La Française se classe quatrième de sa poule de cinq, derrière la Japonaise Kiyou Shimizu, l’Italienne Viviana Bottaro et la Turque Dilara Bozan. Seules les trois premières de chaque poule disputent la finale. Un rêve olympique de courte durée puisque le karaté ne sera pas aux JO de Paris 2024.

Plongeon : Pas de finale du plongeon à 10m pour Alaïs Kalonji

L’expérience olympique s’est arrêtée en demi-finale pour Alaïs Kalonji. Déjà sortie des qualifications grâce à deux bons derniers sauts, il n’y a cette fois pas eu de miracle pour la Française. De nouveau pénalisée par un mauvais début de concours, la Rennaise a moins bien plongé qu’hier. Son premier plongeon, noté 50,40, l’a immédiatement placée en bas de tableau. Seule sa quatrième tentative lui a permis de marquer plus de 60 points. L’ancienne gymnaste, venue au plongeon pour réaliser son rêve de participer aux Jeux olympiques, termine 16e avec 269,00 points, insuffisant pour rentrer en finale.

Article co-écrit avec Alaïs Diebold
Crédit Photo : Fédération Française de Natation

Xavier Regnier
05.08.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.