Mathilde Rivière a dû quitter les Jeux olympiques sur blessure
Dans l'actu

Jeux olympiques : le résumé de la nuit du 4 août

Xavier Regnier
04.08.2021

La douzième nuit des Jeux olympiques a été difficile pour les Françaises. Entre blessure, repêchage et élimination en qualification, retour sur les résultats du matin à Tokyo.

Canoë-Kayak : Manon Hostens au rendez-vous des demi-finales

Après sa finale ratée en double avec Sarah Guyot, Manon Hostens a mis un peu de temps à rebondir. Sixième de sa série en kayak monoplace sur 500m en 1’53”668, elle a dû passer par la case repêchage pour entrevoir les demi-finales. Son temps, moins bon, de 1’54”095 lui permet de prendre la deuxième place de son groupe et donc de se qualifier. Prochain rendez-vous pour la Française : demain à 2h50, pour espérer vivre une nouvelle finale aux Jeux olympiques.

Haltérophilie : Les Jeux olympiques comme fin de carrière pour Laurel Hubbard

Participation historique très courte pour Laurel Hubbard. Première haltérophile transgenre aux Jeux olympiques, son engagement dans la catégorie féminine avait fait débat. Mais à Tokyo, l’haltérophile transgenre n’est pas parvenue à soulever la moindre barre lors de sa compétition en plus de 87 kg lundi. Si elle a raté son pari olympique, elle a écrit l’histoire d’une autre manière. Elle se satisfait néanmoins d’avoir pu exprimer son identité et ses engagements sur la scène internationale. Cette nuit, elle a annoncé sa retraite sportive. À 43 ans, elle avait souvent plus de 20 ans d’écart avec ses concurrentes. « L’âge m’a rattrapée. En fait, pour être honnête, il m’a probablement rattrapée il y a quelque temps déjà, a déclaré l’athlète néo-zélandaise. Il est sans doute temps pour moi de raccrocher et de me consacrer à d’autres choses dans ma vie. »

Lutte libre : Mathilde Rivière vaincue sur blessure en huitième de finale

À 20 secondes de la fin du combat, la Française de 31 ans Mathilde Rivière (-57kg) était encore en tête. Mais la Mongole Khongorzul Boldsaikhan (20 ans) riposte dans les derniers instants. Sur cette attaque à la cheville, la lutteuse tricolore se luxe l’épaule. En théorie, Mathilde Rivière pourrait être repêchée si son adversaire se qualifiait pour la finale. Reste à savoir si elle serait en état de combattre…

Natation en eau libre : Lara Grangeon, neuvième du 10 km nage en eau libre

Dans une eau à près de 30°C, Lara Grangeon réalise un bon départ. Avant le début de la course, elle avait ciblé Cunha et van Rouwendaal, qu’elle ne devait pas lâcher. Au quatrième kilomètre, la nageuse de 29 ans se place même en 3e position derrière Ashley Twichell et Haley Anderson. Malheureusement un kilomètre plus tard, elle a déjà perdu quelques rangs dans le groupe de tête puisqu’elle se classe 7e. À deux tours de la fin, Grangeon est toujours parmi les prétendantes à une médaille. Mais une accélération de l’Allemande Leonie Beck met la Française en difficulté. Distancée à un tour de l’arrivée, elle prend 30 secondes de retard sur les huit nageuses qui caracolent en tête.

La Brésilienne Ana Marcela Cunha s’empare de l’or. La tenante du titre olympique Sharon Van Rouwendaal (Pays-Bas) et l’Australienne Kareena Lee complètent le podium. Encore à la lutte dans les derniers mètres, Leonie Beck doit se contenter de la quatrième place. La nageuse tricolore, quant à elle, termine en neuvième position à plus d’une minute de l’or.

Skateboard : Madeleine Marcheron éliminée dès les qualifications

Pour sa première participation aux Jeux olympiques, la benjamine de la délégation française s’est fait plaisir. Engagée en park au skateboard, Madeleine Marcheron a réalisé sa meilleure performance dans une compétition internationale. Après un joli premier run à 32,34 points, l’adolescente de 15 ans a fait moins bien sur ses deux passages suivants (26,42 et 32,15). Insuffisant pour se glisser en finale. Comme en street, les Japonaises ont dominé la compétition avec deux médailles à la fin. Sakura Yosozumi, championne olympique, et Kakona Hiraki, médaille d’argent à 12 ans, ont devancé la Britannique médiatique Sky Brown.

Article co-écrit avec Alaïs Diebold

Crédit photo : Fédération française de lutte

Xavier Regnier
04.08.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.