Dans l'actu

Jeux Olympiques : le résumé de la journée du 26 juillet

Alais Diebold
26.07.2021

Une troisième journée des Jeux Olympiques en réussite pour les Françaises à Tokyo. Deux médailles supplémentaires en judo et en escrime, une quatrième place prometteuse en tennis de table, de la natation, du basket 3×3… Retour sur les résultats de la journée.

 

Badminton : la paire Delrue-Gicquel, victorieuse mais éliminée

Déjà éliminé, le double mixte Delrue-Gicquel n’avait plus rien à perdre. C’est décomplexé qu’ils sont arrivés dans leur dernier match. Ils se sont imposés assez facilement en deux sets face aux Canadiens Joshua Hurlburt-Yu et Josephine Wu (21-12, 21-13). De quoi terminer leurs Jeux Olympiques sur une bonne note. « On a su rebondir après les deux premiers matchs qui n’étaient pas ce qu’on espérait. On aura appris pendant ces Jeux. On n’a qu’une envie, c’est de revenir plus fort pour Paris 2024 », a déclaré Delphine Delrue.

Basket 3×3 : le plein de confiance pour les Françaises

Un gros ouf de soulagement. Contre la Mongolie, les Bleues n’avaient plus le droit à l’erreur, après trois défaites sur leurs quatre premiers matchs. Déjà battu cinq fois, leur adversaire avait tout de la victime expiatoire. Le match s’est avéré bien plus intense que prévu, prouvant une fois de plus que les Françaises n’ont pas de marge dans ce tournoi olympique. Emmenées par une Migna Touré de feu, elles se sont imposées 22-18, validant quasiment leur qualification en quart de finale.

Enfin lancées, les Françaises ont enchaîné avec une belle performance contre les Russes, championnes du monde 2017 et invaincues dans le tournoi olympique. Dès l’entame du match, les Bleues ont pris les devants, menant 4-1 après une minute trente. Son sniper Migna Touré retrouvée derrière la ligne, il ne manquait à l’équipe de France qu’une vraie présence au rebond. L’écart s’est stabilisé, creusé (15-8), puis les Russes se sont rebellées. Trop tard, la France s’impose 17-14 et se fait du bien. Elle pourra encore engranger de la confiance demain matin contre la Roumanie, avant son quart de finale à partir de 13h30.

Escrime : Manon Brunet, première sabreuse française médaillée aux Jeux Olympiques

C’est historique. Après sa défaite en demi-finale et après avoir craint de revivre le scénario de Rio 2016, où elle avait terminé au pied du podium, Manon Brunet est devenue la première sabreuse française médaillée aux Jeux Olympiques en battant Anna Marton dans la petite finale (15-6). Il n’y avait plus eu de médaille individuelle chez les escrimeuses depuis 2004 et Laura Flessel. Sa médaille de bronze a donc un goût particulier pour Brunet et ses coéquipières.

Judo : médaille d’argent pour Sarah-Léonie Cysique

Débarrassée de la Canadienne et numéro 1 mondiale Jessica Kilmkait en demi-finale, Sarah-Léonie Cysique ne rêvait que de la médaille d’or. Sa finale contre Nora Gjakova était bien partie, la Kosovare récoltant un shido pour non-combativité. Cysique était à la manœuvre, et c’est en tentant de faire passer son adversaire par-dessus son dos que tout à basculé. Tombée sur la nuque, la Française a été disqualifiée. Grosse déception pour elle mais belle médaille d’argent tout de même.

Natation : Charlotte Bonnet et Cyrielle Duhamel en demi-finale

Éliminée en série du relais 4x100m, Charlotte Bonnet s’est consolée avec le 200m. Dans une série très relevée, elle a pris la quatrième place derrière Ledecky, Wilson et Oleksiak, les trois meilleures au classement final. Dixième temps en 1’56 »88, la Niçoise s’est qualifiée en demi-finale. « Je fais étape par étape mais il va falloir évidemment nager plus vite pour aller en finale », concède Bonnet.

Au-delà de ses espérances, Cyrielle Duhamel a pris la troisième place de sa série en 200m quatre nages, améliorant son meilleur temps de près d’une demi-seconde. Onzième temps des séries, elle passe donc en demi-finale contrairement à Fantine Lesaffre. « C’était mon objectif de rentrer en demi-finale, je suis 17e mondiale et on ne prend que les 16 premières, donc j’ai carburé », sourit la médaillée de bronze aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2018.

Tennis de table : Yuan et Lebesson battus en petite finale du double mixte

Ils n’ont pas réussi à créer l’exploit de plus. Le duo Lebesson – Yuan s’est incliné en quatre manches (11-8, 11-7, 11-8, 11-5). En lice pour décrocher la médaille de bronze du tournoi en double mixte, les Taïwanais Cheng I-Ching et Lin Yun-Ju étaient trop forts. La jeune paire française créée en 2019 n’a rien pu faire face au deuxième meilleur double mondial. Mais les deux Tricolores n’ont pas démérité. « On reste sur une belle compétition, c’est juste un match où l’on a moins bien joué », confiait Jia Nan Yuan à la fin de leur parcours. Les pongistes pourront se concentrer sur leur tournoi en simple. Yuan affrontera la Coréenne Jeon Ji-Hee demain matin à 7h30.

Voile : Charline Picon reste sur le podium, Bolou en progrès

Deuxième jour de régate à Enoshima. Les véliplanchistes de RS:X se sont affrontées sur un plan d’eau balayé par un vent de terre avec des bourrasques entre 12 et 18 nœuds. La vitesse était donc au rendez-vous. La Française Charline Picon a connu un petit raté dans la première manche (9e). Mais la Tricolore s’est ressaisie dans celles qui ont suivi (où elle termine première et quatrième). La Rochelaise (14 points) conserve la tête du classement général à égalité avec la Britannique Emma Wilson (1-4-2). Le podium virtuel est complété par la Chinoise, Lu Yunxiu, auteure d’une excellente journée (2-2-1).

La journée d’hier avait été difficile à négocier pour Marie Bolou en Laser radial. 32e après les deux premières manches, la Bretonne a parfaitement profité du vent médium pour prendre la 5e place de la première régate du jour, puis une 15e place. Au classement général, dominé par la Norvégienne Flem Host, elle remonte à la 19e position. Il reste six manches à disputer.

Article co-écrit avec Xavier Regnier.

Crédit Photo : Bellenger / IS / FFBB

Alais Diebold
26.07.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.