Dans l'actu

Football : Olivia Moutrie, 15 ans, devient la plus jeune joueuse professionnelle de la National Women’s Soccer League

Alais Diebold
05.07.2021

En s’engageant pour trois ans (dont une année en option) avec les Portland Thorns FC, Olivia Moultrie, 15 ans, devient la plus jeune joueuse de l’histoire de la National Women’s Soccer League (NWSL) à signer un contrat professionnel.

18 ans. C’est l’âge qu’Olivia Moultrie aurait dû avoir pour pouvoir signer ce contrat. En mai 2021 et à seulement 15 ans, elle avait déposé une plainte devant les tribunaux à l’encontre de la NWSL pour contester cette limite d’âge. La jeune joueuse a eu gain de cause. La justice a suspendu cette règle qui violait le droit à la concurrence et le Sherman Antitrust Act.

Autre problème. Cette limite ne concerne que les footballeuses et non pas leurs homologues masculins. Dans le championnat masculin de football (Major League Soccer – MLS), Freddy Adu avait 14 ans quand il a signé son premier contrat avec les DC United, en 2004. « La vérité, c’est que si Olivia Moultrie était un homme, elle évoluerait déjà en MLS », avait déclaré le mois dernier Max Forer, l’avocat de la jeune femme.

Ce contrat professionnel n’est pas le fruit du hasard. « Cette étape est très importante pour Olivia », s’est réjoui Mark Parsons, entraîneur en chef du Thorns FC. Olivia Moultrie est l’espoir du football aux États-Unis. En sept matchs avec l’équipe nationale moins de 15 ans, la jeune milieu de terrain a marqué trois buts. En 2020, elle est aussi apparue dans deux rencontres opposant l’équipe nationale des moins de 17 ans et celle de l’Angleterre.

« Je suis prête à intervenir et à rivaliser »

À l’âge de 11 ans, Moultrie s’était vu offrir une bourse universitaire de l’université de Caroline du Nord, équipe sacrée 21 fois championne nationale universitaire. Elle a ensuite refusé cette bourse quand l’équipe de Portland l’a admise dans son académie. Depuis 2019, « Liv » s’entraine régulièrement avec les Thorns. En arrivant à Portland, elle était déterminée à l’idée de remporter un contrat professionnel avec les Thorns. Nike, déjà, lui avait fait signer un contrat de sponsoring à six chiffres, la liant à la marque jusqu’en 2028.

Ces trois dernières saisons, la jeune adolescente a déjà pris part à plusieurs matchs amicaux de pré-saison. En 2019-2020, Moultrie, alors âgée de 14 ans, avait joué avec l’équipe des moins de 18 ans de Portland, marquant huit buts en huit matchs. « Elle fait partie de ce club depuis début 2019 et de nombreux membres du personnel de Thorns se sont pleinement investis dans son développement », a déclaré Gavin Wilkinson, directeur général du Thorns FC.

Le 4 juillet, Olivia Moultrie s’est élancée sur le terrain sous les couleurs des Thorns dans une rencontre de première division contre le club de Louisville. Le phénomène du football est alors devenu la plus jeune joueuse à jouer en NWSL. « C’est un rêve devenu réalité et j’ai hâte de rejoindre officiellement mes coéquipiers de Thorns en compétition », a affirmé Moultrie. « Quand je suis arrivée, je n’étais pas prête pour la League. Maintenant j’ai l’impression que je suis prête à intervenir et à rivaliser à la fois physiquement et évidemment techniquement sur le terrain », a-elle ajouté. Crystal Dunn, Lindsey Horan, Christine Sinclair et Becky Sauerbrunn vont s’envoler pour Tokyo. Olivia Moultrie devrait pouvoir profiter de leur absence pour gagner du temps de jeu et faire ses preuves.

Crédit photos : Portland Thorns FC

 

 

Alais Diebold
05.07.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.