Dans l'actu

Favorite, Iga Swiatek est l’éliminée surprise de Roland Garros

Lucas Robert
09.06.2021

C’est la surprise du jour ! La tenante du titre, Iga Swiatek, seule joueuse du top 10 encore en lice a rendu les armes face à la Grecque Maria Sakkari (6-4, 6-4).

Après les abandons de Naomi Osaka et Ashleigh Barty, après la défaite en huitième de Serena Williams, celle qui n’avait concédé qu’un seul set, et favorite dans cette rencontre, ne récidivera pas. Qualifiée facilement lors de son huitième de finale face à l’Ukrainienne Kostyuk, la Polonaise s’est trouvée une adversaire, bien plus en forme, lui barrer la route de la demi-finale. Dans un match très serré et marqué par la blessure à la cuisse droite de la Polonaise, c’est finalement l’outsider Maria Sakkari qui s’est imposée.

Pourtant, la partie avait bien débuté. Après une bonne entame de match lors de laquelle elle mena 2 set à 0, Swiattek a finalement craqué face à la bonne stratégie adverse. La puissance et la tactique de la Grecque auront fait la différence dans cette partie. « Tout le mérite lui revient, car c’est elle qui m’a mise en difficulté », a déclaré la tenante du titre, revenant sur sa contre -performance, louant les qualités de son adversaire. Sa blessure et le stress ont eu un impact sur sa défaite affirme ensuite Iga Swiattek :

« je n’ai pas réussi à me remettre physiquement car j’étais stressée. Je n’ai pas bien joué tactiquement et techniquement, j’étais sur mes talons». 

C‘est donc en quarts de finale que la tenante du titre quitte le tournoi, elle qui restait pourtant sur 22 sets remportés consécutivement dans cette compétition. Celle qui ne conservera pas son titre peut désormais se préparer pour son prochain objectif, les Jeux olympiques de Tokyo, qui commencerons le 24 juillet.  

Maria Sakkari, la surprise

C’est un tournoi riche en émotions et un exploit pour la Grecque. Maria Sakkari qui disputait son premier quart de finale d’un tournoi du Grand Chelem est désormais propulsée dans le dernier carré. Le premier de sa carrière. Un point commun de taille avec les trois autres prétendantes au titre, Anastasia Pavlyuchenkova, Tamara Zidansek et Barbora Krejcikova. A 25 ans, la 18e mondiale, s’était déjà faite remarquer en éliminant la numéro 4 mondiale (Sofia Kenin) et la numéro 17 (Elise Mertens) aux tours précédents. Il n’y aura donc aucune représentante du top 10, inédit dans l’histoire du tournoi. 

crédit photo : TennisActu

Lucas Robert
09.06.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.