Dans l'actu

Euro Volley 2019 : la passe de deux n’est pas passée

Daphne Lemercier
24.08.2019

L’équipe de France n’a pas confirmé son succès d’hier face à la Bulgarie. Face à une équipe grecque imperturbable, les françaises n’ont jamais réussi à les inquiéter. 

« On ne sert pas très bien, on ne réceptionne pas très bien non plus. La vitesse de jeu à ce niveau de compétition est très importante et si tu te mets en difficulté, le physique prend le relais. Mais nous devons l’avouer, nous ne sommes pas aussi grandes que les autres nations. Quand tout te réussit, tu prends l’ascendant mental et physique sur ton adversaire. C’est ce qu’il s’est passé ce soir pour les grecques. On est forcément très déçues et le jour de repos va nous faire du bien pour mieux rebondir. » avoue Odette N’doye, joueuse de l’équipe de France.

La prochaine rencontre (lundi  à 16h) face aux championnes du monde en titre aura tout d’un match de prestige durant lequel elles n’auront rien à perdre. Du plaisir avant tout !

Crédits : FF Volley / Julien CROSNIER

Daphne Lemercier
24.08.2019