Dans l'actu

Euro Volley 2019 : des bleues battues mais pas abattues

Daphne Lemercier
28.08.2019

C’est dans une ambiance électrique que l’équipe de France s’est inclinée, ce soir, face à l’équipe turque et son public (25-19, 25-19, 25-15). Une salle remplie, des spectateurs exaltés et un match de très haut niveau. Un alliage parfait, à la hauteur de l’événement pour ce dernier match de poule.

« Ce soir, l’ambiance était géniale! Je ne pense pas avoir déjà joué dans une salle aussi pleine. Cet Euro nous aura montré qu’on était loin du haut niveau, mais on s’en doutait. On sait qu’on a encore beaucoup de choses à apprendre pour arriver à ce niveau, il faut bosser quoi ! » assure Lucille Gicquel, pointue de l’équipe de France.

Les turques ont laissé peu d’espoir à nos bleues et elles n’auront, d’ailleurs, pas réussi à leur arracher un set.

« Ce premier Championnat d’Europe nous montre qu’il faut travailler. Certaines nations sont à des années-lumière de notre niveau, de notre exigence, ça donne envie d’atteindre ce niveau. Ce serait cool d’atteindre un jour celui des Turques, parce que c’est vraiment beau. C’est un honneur de jouer contre une équipe comme ça, on a beaucoup appris. » manifeste Odette N’Doye.

Bien que déçues, les françaises sortent grandies de ce championnat. Elles connaissent désormais l’exigence de ces compétitions internationales, et redoubleront d’efforts pour tutoyer un jour ce niveau.

Crédits : FFvolley/Julien CROSNIER

Daphne Lemercier
28.08.2019