OL Ligue des champions
Dans l'actu

« Elles n’ont pas fini d’écrire l’histoire » : les footballeuses de l’OL confirment leur domination européenne

La Rédaction
31.08.2020

On commence à manquer de qualificatifs. Dimanche, les joueuses de l’OL ont réussi un exploit historique, remportant face à Wolfsburg (3-1) une septième Ligue des Champions en dix ans, une cinquième consécutivement, égalant le record du Real Madrid chez les hommes. Les lyonnaises sont véritablement sur  le toit de l’Europe. Dans le football féminin, l’OL est un ovni. Récit. 

A San Sebastian, l’Olympique Lyonnais féminin a décroché un 7ème titre européen en battant les Allemandes de Wolfsburg (3-1). Dominatrices dans quasiment toutes les phases du jeu, les Lyonnaises ont ouvert le score à la 25ème minute, grâce à Eugénie Le Sommer, plus que jamais meilleure buteuse de l’histoire du club, inscrivait alors son 269ème but sous les couleurs lyonnaises. 

Et l’OL l’a fait.. 

Depuis 1960, l’OL a fait ce qu’aucun autre club (féminin ou masculin d’ailleurs) n’a fait : Champion d’Europe pour la 7e fois, la 5e consécutivement, l’OL est devenu l’égal chez les féminines, du Real Madrid chez les hommes, qui avait établi cette série d’invincibilité, de 1956 à 1960.

« Elles voulaient écrire l’histoire, elles ont commencé il y a quelques années et je pense qu’elles n’ont pas fini de l’écrire.  » Jean-Luc Vasseur (entraineur de l’OL féminin).

Même en l’absence de quatre titulaires reconnues, Hegerberg, Henry, Parris et Mbock, et même quand les dires suggèrent que le PSG ou un autre grand rival pourrait l’accrocher, voire le renverser, comme en finale de la Coupe de France, ou en demi-finale de Ligue des Champions, la victoire finale revient toujours à l’OL. Dans le football féminin, l’OL vit sur une autre planète. « Légendaire », criait le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, sur Canal+. 

Quatorze fois d’affilée, quand il s’agit du championnat de France, cinq fois consécutives, lorsqu’on évoque la domination des filles de l’OL sur l’Europe du foot : un bilan incroyable qui met en exergue une statistique, celle que jamais un club n’avait réalisé le cinq à la suite en Ligue des champions depuis le Real Madrid. Forcément, ça pèse. 

Une nouvelle victoire pour le football féminin 

Ce règne sans partage n’a bien sûr aucun équivalent dans le football féminin, où l’OL doit repousser une concurrence toujours plus motivée à l’idée de le faire chuter. C’est une nouvelle récompense pour l’Olympique Lyonnais, mais une grande victoire pour la reconnaissance de la performance dans le football féminin.

Jean-Luc Vasseur, entraineur de l’OL n’a pas manqué de souligner dans les colonnes de L’Equipe à quel point cet énième succès est tout sauf anodin : « On parlait de parité, elle est acquise puisque aujourd’hui l’Olympique lyonnais féminin est au même niveau que le Real Madrid des années 1950-1960. C’est une grande satisfaction. Elles voulaient écrire l’histoire, elles ont commencé il y a quelques années et je pense qu’elles n’ont pas fini de l’écrire. » 

 

 

La Rédaction
31.08.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.