Delphine Cousin-Questel est championne du monde de windsurf
Dans l'actu

Delphine Cousin-Questel est championne du monde de windsurf !

La Redaction
28.11.2019

A l’issue d’une dernière épreuve très sportive tenue à Nouméa (en Nouvelle-Calédonie), Delphine Cousin-Questel est de nouveau sacrée Championne du Monde de Windsurf Slalom PWA, pour le 4e fois de sa carrière.

Et pour la première année, Delphine remporte le titre de Championne du Monde de Foil, nouvelle épreuve olympique pour les Jeux Olympiques à Paris en 2024. Âgée de 27 ans et originaire de Carnac (56), Delphine Cousin-Questel représente avec brio le windsurf français et s’engage quotidiennement pour la reconnaissance du Slalom et du Foil auprès des femmes, par les instances fédérales, par le monde sportif, et vers le public .
 
Delphine Cousin-Questel a à cœur de partager sa passion avec les nouvelles générations. Elle s’investit ainsi dans les stages des équipes de France, qui précèdent les compétitions sur les spots français, et elleanime des cliniques spécialisées pour les filles pour faire progresser les techniques des gabarits plus légers et sensibiliser les équipementiers aux spécificités féminines. Équipée depuis 3 ans en voiles S2 Maui, Delphine Cousin-Questel a reconduit son contrat pour la saison prochaine. Les partenariats avec les marques sont absolument nécessaires aux sportives dans sa situation, dont la discipline exige des compétitions à travers le Monde pour s’évaluer et se positionner face aux plus grandes championnes.
 
Après trois étapes à Marignane (en France), en Corée et au Danemark, le titre de Delphine en 2018 était très disputé. Pendant 4 journées de compétition à Nouméa (du 18-23 novembre) elle s’impose à l’issue de 11 manches, dans un duel acharné face à l’autre Française, Marion Mortefon. Delphine monte ainsi sur un podium 100% français (3e place tenue par Maëlle Guilbaud).
 
Palmarès de Delphine Cousin-Questel : 4x championne du monde / 2x vice-championne du monde / 6x championne de France
 
Pour retrouver le palmarès de la Coupe du Monde PWA, c’est ici.  
 
Crédits: PWAWorldTour 
La Redaction
28.11.2019