Dans l'actu

Alice Modolo, championne d’Europe d’apnée

La Rédaction
14.09.2020

Championne d’Europe ! Samedi, Alice Molodo a été sacrée championne d’Europe d’apnée, en réalisant 86m en « Poids constant avec palme ». C’est à Kalamata, en Grèce, qu’elle remporte son 1er titre international en individuel. Une victoire très inattendue. 

Ce titre européen, Alice Molodo ne s’y attendait pas. Surtout après une période de confinement due à la situation sanitaire du COVID19 qui a foncièrement changé sa manière de travailler : « C’était un pari osé mais je préfère voir le verre à moitié plein. Cette période si particulière m’a permis d’essayer des choses qu’y ne m’étaient pas permises avant. Surement par manque de temps. C’était une opportunité pour moi de changer mon approche de travail. Jusqu’à maintenant j’étais une performeuse et je n’étais pas connectée avec la mer : j’étais dentiste, j’ai le mal de mer, je suis de Clermont-Ferrand… Donc tous les paramètres éloignés de la mer. Si j’ai bien appris une chose c’est que la mer, on doit la dompter. La nature est plus forte que nous, parfois, on l’oublie. Donc j’ai appris énormément sur moi, puisque dès le déconfinement je me suis ouverte sur le monde extérieur avec la démarche de me connecter réellement à la mer. Maintenant, ce bien-être que je ressens au fond de l’eau, c’est comme si je voulais le ramener à la surface. Donc forcément après 1mois 1/2 à faire ce choix-là de connexion à la nature, je faisais moins de plongée, alors que mes concurrentes internationales s’entraînaient toujours. »  

« Je suis restée concentrée sur ce que je devais faire. J’ai plongé avec le meilleur que j’ai pu. »

Son titre était d’autant plus inattendu puisque l’athlète n’était pas encore positionnée sur le championnat 15 jours avant. Ces championnats d’Europe, organisés en Grêce au dernier moment, étaient prévus pour fin octobre 2020. Ils représentent la seule compétition de l’année pour Alice Molodo : « Je devais me préparer pour novembre car toutes les compétitions devaient se passer en novembre, elles ont été annulées. En 15 jours, j’ai donc pris la décision de participer à la compétition en Grêce. Je n’y étais pas positionnée. Je n’étais pas aussi prête que les autres athlètes, je n’étais franchement pas à leur niveau. Mais ça m’a challengé. Je suis restée concentrée sur ce que je devais faire. J’ai plongé avec le meilleur que j’ai pu. Le propre de ce sport c’est de rester sur ce qu’on est capable de faire. »  

L’avenir est incertain pour Alice étant donné que la saison touche à sa fin. Ce titre européen représente donc une sorte d’apothéose : «  J’ai eu la chance que les autres compétitrices misent sur d’autres épreuves. Quand on a une compétition avec plusieurs épreuves on ne mise pas sur toutes. C’est vraiment une victoire inattendue et une compétition inattendue, même. La victoire n’est pas toujours où on l’attend. Au-delà de ce titre, je suis vraiment très heureuse d’avoir réussi dans ce contexte et de m’être concentrée sur cette performance. » 

 

Propos recueillis par Aurélie Bresson 

Crédit photo : Takuya Terajima

 

La Rédaction
14.09.2020
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.