noémie Allabert est championne du monde de force athlétique
Dans l'actu

Force athlétique : Noémie Allabert est championne du monde (-52kg)

Claire Smagghe
04.10.2021

C’est la consécration ! Noémie Allabert a remporté son premier titre mondial en force athlétique (-52kg) à Halmstad en Suède. Shizuka Rico empoche l’argent. 

C’est une première dans sa carrière. Déjà deuxième en 20219, la Française s’est imposée en patronne pour décrocher l’or. La triple championne de France et double championne d’Europe ajoute une nouvelle ligne à son palmarès, la plus importante. Après avoir soulevé 80kg au développé couché, il aura fallu attendre la dernière épreuve pour devancer une autre Française, Shizuka Rico. Un 192,5 kg au soulevé de terre pour s’octroyer l’or mondial.

Au total, Noémie Allabert aura cumulé 430 kg, nouvelle référence française. « J’arrive de mieux en mieux à faire le meilleur choix de barre et à laisser le moins de kilos possible. En force athlétique, on a 3 essais en squat, 3 essais en développé couché et 3 essais en soulevé de terre. J’ai fait 9 sur 9, donc aucune faute. Cela m’a permis de cumuler le maximum de kilos et de prendre de l’avance sur mes concurrentes», commente celle qui règne désormais sur le toit du monde. En prime, la championne repart avec deux autres records de France en poche, sur le squat (157,5 kg) et au soulevé de terre (192,5 kg). La Tricolore termine alors 5e meilleure mondiale, toutes catégories confondues. 

Une performance collective

Le drapeau bleu-blanc-rouge a brillé lors de ces Championnats du monde. Avec l’or pour Prescillia Bavoil (-63 kg) et Tiffany Chapon (-47 kg), l’argent pour Shizuka Rico (-52kg) ou encore le bronze pour Amélie Mierger (+84 kg), la France empoche le titre de meilleure nation féminine. Une première pour le pays. Pour Noémie Allabert, l’objectif était espéré. Elle en avait même rêvé. « J’avais cette objectif en tête depuis longtemps. J’y croyais très fort », complète-t-elle. Très proche de 3 records mondiaux, la championne se prépare pour les prochains championnats d’Europe qui auront lieu en décembre. Toujours en Suède. Une nouvelle occasion de s’en approcher davantage ou de les défier. 

Propos recueillis par Claire Smagghe

Crédit photo : IPF Worlds

Claire Smagghe
04.10.2021
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à notre rédaction.